NOTE DE WEYGAND SUR LA CONDUITE A TENIR

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Europe NOTE DE WEYGAND SUR LA CONDUITE A TENIR

Message par capablanca le Lun 5 Mar - 16:15

COMMANDEMENT EN CHEF
DE L'ENSEMBLE DES THÉÂTRES D'OPÉRATIONS
GRAND QUARTIER GENERAL Le 24 mai 1940.
ÉTAT-MAJOR 3° BUREAU
N° 1.142/3 F. T.


SECRET


NOTE SUR LA CONDUITE A TENIR CONTRE LES UNITÉS BLINDÉES APPUYÉES PAR L'AVIATION.

Les unités blindées ennemies ont pu progresser rapidement parce qu'elles n'ont pas rencontré une résistance adaptée.
Il faut arrêter coûte que coûte ces éléments : affaire de bon sens, de volonté et de commandement.
Il faut substituer à la notion de ligne celle de la maîtrise de toutes les communications.
L'expérience vient de prouver que tout point d'appui barricadé en tous sens, hérissé de feux dans toutes directions et commandé par un chef décidé à ne pas se rendre était impénétrable aux chars.
Tout Commandant de Grande Unité doit donc se saisir dans sa zone de toutes les communications par l'établissement d'un quadrillage complet de points d'appui, dotés d'armes antichars ou de 75, sans hésiter à donner à cette zone une profondeur même exagérée»

Tout Commandant de Petite Unité doit réaliser, à l’emplacement qu'il a reçu mission de défendre, un point d'appui fermé en s'accrochant à un accident du terrain, une localité, ou un couvert, et en barricadant solidement toutes les voies d'accès. Il doit savoir que la valeur de ce point d'appui sera ce que la feront sa résolution, son activité et le travail de sa troupe. Les barricades doivent être solides et toutes les armes abritées et enterrées. Une organisation n'est jamais achevée, elle doit toujours être consolidée et perfectionnée.
Cette notion s'étend même aux organes de commandement et aux services. Les P. C. les plus importants doivent être articulés et organisés pour que chacun de leurs échelons fonctionne au centre d'un point d appui inviolable.
Nos armes antichars, servies par des équipes résolues, viennent à bout de tous les chars. Les pertes avouées par l'ennemi le prouvent.
L'artillerie doit être toujours englobée dans les points d'appui. En dehors de ses missions de protection des abords des points d'appui voisins et de harcèlement des cheminements ennemis, elle contribue à la défense antichars du point d'appui dans lequel elle est installée. Des attaques de chars ennemis ont été arrêtées net par les tirs d'une artillerie ainsi commandée.
Chacun des chefs investis de la défense d'un point d'appui y résistera sans esprit de recul. Il y est le défenseur de l'honneur de son drapeau.
Une formation blindée, même si elle s'infiltre dans des zones de points d'appui multiples et imprenables, se dissocie et subit des pertes. Si elle poursuit sa progression, elle est coupée de ses moyens de subsistance et meurt.
L'efficacité obtenue par les attaques d'unités blindées a été fortement accrue par l'effet moral produit par l'aviation qui les accompagnait.
Etablie dans des points d'appui gardés sur toutes leurs faces, comme il vient d'être dit, la troupe sera en confiance et en mesure de recevoir toutes les attaques, même celles de l'aviation. Toutes les armes portatives doivent tirer contre les attaques d'avions volant bas. Pour cela, il suffit que les chefs exigent leur installation dans des trous, dans des abris, derrière des pare-éclats. La défense contre avions fait partie intégrante de l'organisation d'un point d'appui et la conduite du tir est une obligation des chefs. Nos aviateurs rentrent le plus souvent leurs appareils criblés des balles de la défense à terre de l'ennemi. C'est la preuve la meilleure de l'efficacité de cette défense. Il faut donc l'exiger de nos troupes, et réagir ainsi contre l'effet plus impressionnant que meurtrier du bombardement.
Ce système de défense doit être complété par des actions offensives de nos chars et automitrailleuses :
— Actions locales de nettoyage menées par des éléments faible importance.
— Ou bien contre-attaques menées par de Grandes Unité mécaniques sous les ordres de leur chef qui, non seulement dirige le combat, mais veille à rétablissement et à la garde leur base de ravitaillement.

Les déplacements nécessaires même sous la menace d'une attaque de blindés (unités en mouvement ou montant en ligne, déplacement de P. G., ravitaillement, etc..) doivent être exécutés sous les ordres d'un Chef responsable, menant sa troupe de bond en bond à l'abri d'un système d'observation et de défense antichars. Aucun corps ou service n’est exempt de cette règle et tout Commandant de Grande Unité doit immédiatement prendre des mesures pour assurer à tout mouvement la protection nécessaire.
Chacun se sentira commandé, les surprises seront évitées, la crainte disparaîtra et le devoir sera exécuté sans défaillance.

Le Général Commandant en Chef Weygand
Chef d'Etat-Major Général de la Défense Nationale
Commandant en Chef l'Ensemble des Théâtres d'Opération

Signé : Weygand.
avatar
capablanca
Admin
Admin

Nombre de messages : 532
Age : 38
Date d'inscription : 28/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Europe Weygand

Message par Tobrouk le Lun 5 Mar - 18:15

Tout à fait exact ce que dit le général à propos des P.A.

La méthode du "hérisson", sera également, comme je l'ai dis dans un autre poste, sera employée par les Allemands lors de l'opération "goodwood" en 1944 au sortir de Caren!


Amitiés

_________________
La vie est un long fleuve tranquille
.

Tobrouk
Admin
Admin

Nombre de messages : 2753
Age : 67
Situation géo. : Evreux
Loisirs : Math, histoire militaire, science, astronomie et météo!
Date d'inscription : 10/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Europe Re: NOTE DE WEYGAND SUR LA CONDUITE A TENIR

Message par Somua le Lun 5 Mar - 21:42

A noter que cette organisation defensive sera particulierement efficace sur la somme , debut juin , allant jusqu'a mettre tres serieusement a mal les panzer divisions .
Voir l'article co-ecrit avec D.Laurent , sous le regard bienveillant d'Eric Denis et François Delpla :
http://alain.adam.perso.cegetel.net/batailles/5%20au%208%20juin.htm
Citation de moi même :
"C’est la 16e Division d’Infanterie Française qui prends de plein fouet l’assaut des 9e et 10e Panzer Divisions. Nous ne détaillerons pas ici les combats, mais cette division qui s’est vue renforcée de quelques canons et qui a respecté la directive Weygand (A savoir adopter une défense en Hérisson) va maintenir le flot allemand, avec l’aide de la 24e DI et du 12e BCC jusqu’au 9 juin, date à laquelle le 14e panzerkorps a perdu 55% de ses chars et 40% de son infanterie. Les deux divisions françaises ont éliminé 196 panzers ! (136 pour la 16e, 60 pour la 24e). Le XIVe Panzerkorps est alors retiré du front par Von Bock, et il est engagé derrière le XVIe Panzerkorps dans le secteur de Péronne."

Somua
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Europe Re: NOTE DE WEYGAND SUR LA CONDUITE A TENIR

Message par dynamo le Mar 6 Mar - 0:14

La méthode du "hérisson", sera également, comme je l'ai dis dans un autre poste, sera employée par les Allemands lors de l'opération "goodwood" en 1944 au sortir de Caren!

Oui, dans l’esprit.
Dans la pratique c’est différent.
En 40, les troupes Françaises organisent les points de résistance de façon empirique, pour la plupart elles n’ont pas été formées au combat antichar sur des positions non préparées, non bétonnées, sans obstacle et sans une puissante artillerie qui aseptise le terrain et sans champ de mines.
Les troupes Françaises improvisent devant le couple chars-aviation allemand.
Le fantassin Français réagit bien et apprend vite, dommage que ce potentiel et cette expérience s’étiolent , ensuite, cinq longues années dans les stalags.

En 44, les Allemands lors de l’opération « goodwood » possèdent l’expérience du front de l’Est et défendre face aux blindés, ils savent faire.
Ils ont d’ailleurs des armes antichars puissantes et adaptées.
L’exemple Russe de Koursk avait été étudié.
Les Allemands en position dominante sur la côte de Bourguébus (IIIe flak korps et 21e PzD) vont faire un carton sur les chars britanniques.


Félicitations à Alain Adam et Daniel Laurent pour leur article

Cordialement.

dynamo

Nombre de messages : 87
Situation géo. : sur la plage abandonnée
Date d'inscription : 30/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Europe Re: NOTE DE WEYGAND SUR LA CONDUITE A TENIR

Message par Somua le Mar 6 Mar - 0:22

comme dirait un autre alain : il vous en prie Wink

Somua
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Europe Re: NOTE DE WEYGAND SUR LA CONDUITE A TENIR

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum