Les pilotes de l'armée de l'air

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Europe Les pilotes de l'armée de l'air

Message par Guilhem le Dim 4 Fév - 22:33

Rappel du premier message :

A la demande de Roco, j'ouvre ce topic sur les pilotes de l'armée de l'air. Je vous propose de traité de l'ensemble des pilotes de l'armée de l'air, des As, des gars de la reco, du bombardement...

Guilhem
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Europe Re: Les pilotes de l'armée de l'air

Message par avz94 le Sam 27 Oct - 20:04

PIERRE CLOSTERMANN

Premier as de France de la seconde guerre mondiale, avec trente-trois victoires confirmées, Pierre Clostermann naquit le 28 février 1921 à Curitiba, au Brésil, pays dans lequel son père exerçait des fonctions diplomatiques. Attiré précocement par l'aviation, il s'initia au pilotage dès l'adolescence et passa son brevet de pilote en novembre 1937.

Refusant, comme bien d'autres, d'admettre la défaite de la France, Clostermann, quitta l'Amérique du Sud, décida de rallier le camp du Général de Gaulle. Il signa son engagement dans les Forces Aériennes Françaises Libres en mars 1942, et après un assez long entraînement, fut affecté au groupe de chasse Ile-de-France en janvier 1943. A partir de ce moment, et jusqu'en octobre de la même année, le jeune pilote allait remporter cinq victoires.

Il passa alors au Squadron 602 de la Royal Air Force, qui rassemblait des pilotes de toutes nationalités, et y montra un talent de chasseur exceptionnel. volant successivement sur Spitfire et sur Tempest, Clostermann fut blessé au cours d'un combat aérein qui l'opposait à un Junkers Ju 88 en mars 1945. Il reprit le combat quelques temps plus tard et remporta d'autres victoires à bord de son avion, qu'il avait baptisé " le Grand Charles". Ses succès lui valurent, fait rare, d'être nommé à la tête d'un Wing de la Royal Air Force.

Image hébergée par servimg.com
avatar
avz94
Admin
Admin

Nombre de messages : 529
Age : 56
Situation géo. : PARIS
Date d'inscription : 05/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais

Revenir en haut Aller en bas

Europe Re: Les pilotes de l'armée de l'air

Message par pat95-45 le Ven 22 Aoû - 16:28


Gabriel PALLIER

commandant le GC I/1 - Chantilly-Les aigles en avril 1940


né le 10 octobre 1896 à Quang-Yen (Tonkin), de nationalité française, Gabriel PALLIER s'est engagé à Limoges le 8 février 1915 au titre du 21e régiment de chasseurs.
En stage à la SPA 15 (sur SPAD XIII notamment), avec le grade de maréchal des logis, il a livré de nombreux combats aériens et a probablement abattu 2 appareils. Le 28 juin 1918 a attaqué 3 avions ennemis dans leurs lignes et a abattu l'un d'eux en flammes à Montdidier.
Officier issu de l'école de Saumur en 1921-1922, puis de Saint-Maixent, il rejoint le 35e régiment d'aviation en octobre 1922 comme sous-lieutenant, puis la 8e escadrille du Levant à Damas comme lieutenant le 23/02/1924, la 1e escadrille à Rayack le 01/06/1924 au 3e régiment d'aviation (Syrie) (il a combattu en Syrie en juillet 1925 et en février 1926 avec les colonnes Lefort et Clément Grandcourt.), il quitte la Syrie le 25/07/1927.
De retour en France, il est affecté à l'école pratique d'aviation d'Avord où il participe (sur Nieuport-Delage 29) à la formation de 4 promotions de pilotes du 23/10/1928 au 08/05/1931 et est promu capitaine le 25/03/1930.
Affecté à l'aéronautique d'Indochine, il prend le commandement de la 4e escadrille d'Indochine à Tong (sur Potez 25 TOE) du 11/06/1931 au 10/01/1934, il exécute, avec cette escadrille au cours de l'année 1932, des raids aériens en Indochine (tours d'Indochine), dans des conditions souvent très difficiles.
Commande la 2e escadrille de la 1ere escadre d'aviation légère de défense à Dugny-Le Bourget, puis à Villacoublay du 28/05/1934 au 28/10/1936.
Affecté à la base aérienne d'Etampes le 29/10/1936, il y prend le commandant du GC I/1 (sur Dewoitine 510), qui fait mouvement à la déclaration de guerre (septembre 1939), sur l'aérodrome de campagne de Chantilly-Les aigles (ZAON). Chantilly-Gouvieux où il procéde à la préparation du groupe en vue de la bataille de France (Bloch MB 152).
Il quitte le GC I/1 pour l'école pratique d'aviation de Versailles, le 12 avril 1940 et sera placé en congé d'armistice, le 15/12/1940 jusqu'au 28/04/1945 où il sera rappelé et affecté à la mission aux affaires allemandes, au grade de commandant.
Placé en congé du personnel navigant, il sera réintégré dans l'AdA à sa demande, le 10/02/1947, Promu au grade de lieutenant-colonel le 25/03/1947, il affecté comme commandant du bataillon de l'air nr 1/104 au Bourget, du 13/02/1951 au 19/10/1951.
Admis à la retraite en 1951 et rayé des cadres de l'AdA le 03/03/1958.
Plus de détails sur ses affectations et les appareils qu'il a piloté sur: http://aviation-ancienne.forumactif.com/recherches-f53/gabriel-pallier-t4640.htm#75170
et sur ses appréciations: http://oise-1939-1945.jed.st/phpBB2/viewtopic.php?t=437&postdays=0&postorder=asc&start=15.

Ses décorations:
Croix de guerre avec palme, croix de guerre des TOE avec étoile de bronze, médaille de Syrie-Cilicie, combattant volontaire en février 1915, médaille d'argent d'éducation physique et des sports, commandeur de la Légion d'honneur, Dragon d'Annam (à titre local) et Mérite libanais.
Une citation à l'ordre de l'armée (19/7/1918), une citation à l'ordre du régiment (6/1926) et un témoignage de satisfaction à l'ordre de la division (2/1933).


Dernière édition par pat95-45 le Ven 9 Avr - 15:23, édité 2 fois

pat95-45

Nombre de messages : 17
Age : 72
Situation géo. : France (Val d'Oise)
Date d'inscription : 21/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Europe Re: Les pilotes de l'armée de l'air

Message par Auvergne le Lun 24 Nov - 21:07

Bonsoir,

Pour Cucumel, il est une "vérité" que l'on retrouve partout, et pourtant c'est une erreur. Presque tout le monde a écrit qu'il est mort dans les monts du Forez, détail qui m'intéressait puisque j'ai mes origines dans ce massif. Un ancien de l'escadrille m'avait dit qu'il était mort à Brive lors d'un convoyage entre Clermont et Pau, soit une route sud-ouest. Et par rapport à Clermont-Ferrand Aulnat, le Forez se situe à l'est, pratiquement l'opposé. Lors d'un déplacement à Brive la Gaillarde (19) j'ai obtenu de l'état-civil son avis de décès. Et des archives de la gendarmerie un télégramme de la brigade de Beaulieu sur Dordogne indiquant même le numéro du Bloch n° 347.

Amicalement.

Auvergne

Nombre de messages : 23
Age : 55
Situation géo. : 63
Date d'inscription : 20/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Europe Re: Les pilotes de l'armée de l'air

Message par capablanca le Mer 26 Nov - 0:07

Ah Brive la Gaillarde, que de souvenirs Very Happy

_________________
QUI OSE GAGNE !
avatar
capablanca
Admin
Admin

Nombre de messages : 532
Age : 38
Date d'inscription : 28/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Europe Re: Les pilotes de l'armée de l'air

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum