Le corps expéditionaire français.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Europe Le corps expéditionaire français.

Message par Invité le Dim 19 Nov - 1:13

Les troupes françaises qui vont partir pour la Norvége sont :

La brigade de haute montagne qui sera renomée 1ère Div légère de Chasseurs appuyée par deux unités d'élite la 13éme Demi brigade de la
Légion Etrangère et la brigade autonome des Chasseurs de Podhale (formée de volontaires polonais) ainsi que de la 342éme compagnie autonome de chars de combat comprenant 15 H-39.

Les troupes françaises ne seront pas débarquées en un seul et unique point. Notons également que la logistique reste délicate puisque les équipements d'hiver et de montagne sont transportés sur d'autres navires et ne sont pas à disposition immédiate de la troupe.

Tôt le matin du 20 avril les troupes françaises débarquent en différents points sur les côtes norvégiennes.

Le 13éme BCA dans la proximité du pont de Grafkapel sur la rivière Namsos (mon grand père paternel y sera blessé par un éclat de mortier de 81 en mettant le pied sur la plage !).

Le 53éme BCA à Spillum et Baken.

Le 67éme BCA un peu plus au nord.

L'objectif des troupes françaises et de faire mouvement vers le sud en direction de la ville de Trondheim. Les piéces de DCA sont encore sur les navires ayant le matériel alors que la Luftwaffe trés active bombarde ce même jour trés séverement la ville de Namsos.

Il faudra attendre le 22 avril pour que le transporteur "Ville d'Alger" arrive à Namsos dont les docks sont en piteux état pour permettre aux chasseurs alpins d'avoir enfin les piéces de DCA de 25 mm mais également une bonne partie du matériel manquant dont des mules pour le transport..

Suite des opérations au prochain épisode Wink ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Europe Re: Le corps expéditionaire français.

Message par ROCO le Dim 19 Nov - 1:58

j'attends la suite avec impatience car je ne connaissais rien de ces combats et j'ai un cousin qui était chauffeur et dont mon père disait qu'il était bien plus à plaindre que lui,car il n'aurait pas souvent de perme,......mais lui au moins ne s'est pas fait tuer!!!
avatar
ROCO
Admin
Admin

Nombre de messages : 1304
Age : 78
Situation géo. : Loire(42)
Loisirs : chasse ,peche,sport ,télé,voyage,lecture
Date d'inscription : 02/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Europe Norvège

Message par Tobrouk le Dim 19 Nov - 10:23

ROCO, sur le post que tu as écrit(la manière dont tu l"as rédigé) , cela donne l"impression que tu en veux à ton père de s"être fait tué, par rapport au cousin!

Je me trompe, bien sür!!

Amitiés Very Happy

_________________
La vie est un long fleuve tranquille
.

Tobrouk
Admin
Admin

Nombre de messages : 2753
Age : 67
Situation géo. : Evreux
Loisirs : Math, histoire militaire, science, astronomie et météo!
Date d'inscription : 10/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Europe Re: Le corps expéditionaire français.

Message par ROCO le Dim 19 Nov - 13:42

Non je me suis mal exprimé si tu as compris ça :Je suis très fier de mon père qui est mort face à l'ennemi en faisant son devoir avec un armement dérisoir.Avec ce cousin ils se plaignaient mutuellement, mon père le trouvait trés loin de chez lui;et lui disait que mon père risquait plus que lui car il était chauffeur du colonel et s'estimait ''planqué'' en Norvège!!!
avatar
ROCO
Admin
Admin

Nombre de messages : 1304
Age : 78
Situation géo. : Loire(42)
Loisirs : chasse ,peche,sport ,télé,voyage,lecture
Date d'inscription : 02/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Europe Re: Le corps expéditionaire français.

Message par ROCO le Dim 19 Nov - 13:49

J'aurais du écrire:''lui au moins a eu de la chance et contrairement à mon père n'a pas été tué''.
Sans rancune ...car je sais bien que ce n'est pas ce que tu as pensé,par contre c'est bien de faire la remarque,il faut faire attention à ce qu'on écrit car l'interprétation n'est pas toujours faite à l'image de se que l'on pense et qu'on a voulu exprimer . Mieux vaut donc faire clarifierv les choses.
Amicalement.
avatar
ROCO
Admin
Admin

Nombre de messages : 1304
Age : 78
Situation géo. : Loire(42)
Loisirs : chasse ,peche,sport ,télé,voyage,lecture
Date d'inscription : 02/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Europe Le corps expéditionaire

Message par Tobrouk le Dim 19 Nov - 13:54

Bien sûr que je n'ai pas pensé un seul instant cela, mais quelq'un qui ne te connait pas, le post prète à confusion!


Amitiés Very Happy

_________________
La vie est un long fleuve tranquille
.

Tobrouk
Admin
Admin

Nombre de messages : 2753
Age : 67
Situation géo. : Evreux
Loisirs : Math, histoire militaire, science, astronomie et météo!
Date d'inscription : 10/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Europe Re: Le corps expéditionaire français.

Message par Invité le Dim 19 Nov - 21:08

La norvège, Narvik!
J'attend la suite Hugo...avec impatience
le transporteur "Ville d'Alger dont tu parles est il celui qui faisait dans les années 50-60 la liaison Alger-Marseille?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Europe Re: Le corps expéditionaire français.

Message par Invité le Ven 24 Nov - 0:09

J'ignore si il s'agit du même bâtiment mais on peut toujours vérifier.

En fait le "Ville d'Alger" aura le plus grand mal a débarquer les chasseurs et l'ensemble du matériel en un temps si court et seulement 800 chasseurs sur 1200 seront débarqués.
Le 23 avril voit une détoriation des conditions climatiques la neige se tranforme en boue handicapant les mouvements de troupes. Mais le plafond reste bas et cela va géner les interventions de la Luftwaffe. La 27é demie-brigade qui doit renforcer les troupes débarquées à Namsos est détournée vers Narvik le 24 avril. Dans le même temps les allemands se renforcent à Trondheim.

Dans le secteur de Trondheim la situation des troupes britaniques et Norvégiennes se détériorent rapidement. La situation empire avec les sorties continuent de la Luftwaffe génant les navires qui tentent d'approvisioner les troupes à Namsos. La situation empire, si bien que le 28 avril alors que les troupes n'ont même pas pris contact avec l'enemi un ordre de réembarquement est donné les chasseurs réembarqueront et Namsos sera évacuée par les dernières troupes le 2 mai perdant beaucoup de matériel qui ne pourra être réembarqué, ce dernier sera jetté dans les eaux du port.

Le sud et le centre de la Norvége sont abandonnés aux allemands. La suite des opérations va donc consister à tenir le Nord de couper la "fameuse route du fer" et de tenter de récupérer les troupes novégiennes et britaniques d'y établir un réduit dans l'objectif d'une éventuelle contre-attaque pour reconquérir le terrain perdu.

Comme vous le voyez cette partie des opérations n'est pas franchement glorieuse. Il faut voir l'échec encore une fois sur la rapidité des allemands qui bousculent les Norvégiens puis les britaniques qui viennent eux aussi à peine de débarquer un peu plus au sud. Encore une fois la coopération entre les alliés laisse pour le moins à désirer entre les trois pays. La logistique est comme pour la campagne de France catastrophique, les troupes n'ont pas tout leur matériel et des efforts aussi futiles qu'inutiles pour l'acheminer aux troupes sera à l'image de ce qui nous attend plus tard.

L'opération a manqué d'une sérieuse palnification et les avis britaniques et français sur les objectifs divergeaient mais la suite de la campagne apportera une victoire tactique à défaut d'une victoire stratégique et une page de gloire aux troupes françaises.

Suite des opérations au prochain épisode Wink ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Europe Re: Le corps expéditionaire français.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum