Faiblesse de l'aviation alliée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Europe Faiblesse de l'aviation alliée

Message par Tobrouk le Sam 28 Oct - 12:38

Dans la journée du 9 mai 1940, l’activité des aviations alliée et allemande a été faible. Dans la nuit, trois équipages du groupe Il/34 quittent Metz pour aller déverser, de Mannheim à Cologne, une pluie de tracts. Une carte postale demande " M. Hitler, où est donc votre guerre-éclair ? ". Le 10, dès 5 heures, l’offensive de la Wehrmacht est marquée par l’omniprésence de la Luftwaffe qui bombarde à la fois les troupes au contact et celles de l’arrière, les terrains d’aviation de la zone d’armes, de la région parisienne et même de l’intérieur. Ces opérations se poursuivent avec la même intensité pendant les jours suivants. La riposte est tardive en raison des faibles moyens des quelques formations de bombardement en mesure d’agir ce jour là : les groupes de bombardement I/12 (équipé de Lioré et Olivier 451 et basé à Soissons-Saconin) et Il/12 (LeO 451, Persan-Beaumont) du groupement de bombardement 6, les GB I/34 (Amiot 143, Montdidier) et Il/34(Amiot 143, Roye Ami) du GB 9, les GB I/38 (Amiot 143, Troyes) et II/38 (Amiot 143, Chaumont) du GB 10, les GB I/15 (Farman 222, Reims) et Il/15 (idem), les GB d’assaut I/54 (Breguet 693, La Ferté-Gaucher) et II/54 (Breguet 693, Nangis) du GB 18.

Seuls les GB 6 et 18 équipés de matériel moderne sont destinés aux opérations de jour. Les Amiot et Farman sont réservés au bombardement de nuit. Tous les autres groupes sont en cours de transformation dans le Sud de la France ou en Afrique du Nord. Même avec l’appoint anglais, une action massive et soutenue comparable à celle des Allemands ne peut être envisagée. L’aviation de bombardement franco-anglaise va donc agir de nuit sur les arrières allemands (terrains, gares, points de passage obligés, colonnes éclairées) et de jour par concentration des moyens sur les objectifs demandés par le commandement terrestre.


Amicalement Very Happy

_________________
La vie est un long fleuve tranquille
.

Tobrouk
Admin
Admin

Nombre de messages : 2753
Age : 67
Situation géo. : Evreux
Loisirs : Math, histoire militaire, science, astronomie et météo!
Date d'inscription : 10/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Europe Re: Faiblesse de l'aviation alliée

Message par Guilhem le Mer 1 Nov - 14:38

En plus, les appareils ne sont pas bien utilisé, comme le LeO 451 excellent bombardier moyen, type Junker 88, ou DB 7, sera utilisé pour des objectifs trop préscis et à trop basse altitude. Cette mission aurait du etre devolue à des avions plus petit, et manouevrant comme les Breguet 691, ou à des bombardiers en pique Liore Nieuport 411.

Guilhem
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum