Le mythe de la cinquième colonne

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Europe Le mythe de la cinquième colonne

Message par Tobrouk le Mar 17 Jan - 2:12

Lors de la guerre d'Espagne qui opposait le général Franco aux loyalistes, les défenseurs de Madrid qui résistaient depuis des jours, savaient que 4 colonnes de soldats montaient sur la capitale. Le bruit courut qu'une cinquième colonne se dirigeait aussi vers Madrid mais nul ne savaient où elle se trouvait.

En France, avant guerre et pendant l'occupation, la cinquième colonne fut synonyme de l'ennemi invisible que personne ne connaissait.



A bientôt

_________________
La vie est un long fleuve tranquille
.

Tobrouk
Admin
Admin

Nombre de messages : 2753
Age : 66
Situation géo. : Evreux
Loisirs : Math, histoire militaire, science, astronomie et météo!
Date d'inscription : 10/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Europe Re: Le mythe de la cinquième colonne

Message par Guilhem le Dim 5 Fév - 20:16

Comme le mythe des parachutiste, où le mythe des Panzer que l'on annonçait partout sans jamais les voirs. (sauf à sedan, Asvernes, ect...)

Guilhem
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Europe 5è colonne

Message par Tobrouk le Dim 5 Fév - 23:05

Toute fausse rumeur est porteuse de panique!

C'est ce qui s'est souvent passé malheureusement, comme le dit Guilhem, des troupes débordées en retraite semaient la panique dans celles qui montaient au front en annonçant des chifres énormes de panzer!


Amicalement Very Happy

_________________
La vie est un long fleuve tranquille
.

Tobrouk
Admin
Admin

Nombre de messages : 2753
Age : 66
Situation géo. : Evreux
Loisirs : Math, histoire militaire, science, astronomie et météo!
Date d'inscription : 10/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Europe Re: 5è colonne

Message par jean le Lun 24 Avr - 20:51

Tobrouk a écrit:Toute fausse rumeur est porteuse de panique!

C'est ce qui s'est souvent passé malheureusement, comme le dit Guilhem, des troupes débordées en retraite semaient la panique dans celles qui montaient au front en annonçant des chifres énormes de panzer!


Amicalement Very Happy
lol! bonjour, tu habite le kremlin bicetre????? cheers

jean

Nombre de messages : 3
Situation géo. : le kremlin bicetre
Loisirs : histoire
Date d'inscription : 18/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Europe Re: Le mythe de la cinquième colonne

Message par Guilhem le Lun 24 Avr - 21:03

Oui, j'habite du coté du fort du Kremlin. Et toi.

Guilhem
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Europe Re: Le mythe de la cinquième colonne

Message par jean le Lun 24 Avr - 22:01

cheers avenue eugène thomas!!!! Basketball

jean

Nombre de messages : 3
Situation géo. : le kremlin bicetre
Loisirs : histoire
Date d'inscription : 18/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Europe Re: Le mythe de la cinquième colonne

Message par Guilhem le Lun 24 Avr - 23:56

Ce serait bien de se croisé, un de s'est quatre.
Hola, cela n'a rien a voir avec la cinquieme colonne. Razz

Guilhem
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Europe Re: Le mythe de la cinquième colonne

Message par jean le Mar 25 Avr - 11:39

affraid héhé!!!! va savoir!!!! Basketball

jean

Nombre de messages : 3
Situation géo. : le kremlin bicetre
Loisirs : histoire
Date d'inscription : 18/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Europe Re: Le mythe de la cinquième colonne

Message par clausewitz le Ven 19 Mai - 22:28

Le mythe de la cinquième colonne vient d'un message du général Mola qui annonçait en septembre 1936 que Madrid allait être prise par 4 colonnes convergant vers la ville et une cinquième colonne déjà présente dans la ville et voila comment foutre la pagaille chez l'ennemi

clausewitz

Nombre de messages : 61
Loisirs : lecture et histoire
Date d'inscription : 17/05/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Europe Une realité en normandie

Message par axel le Mar 6 Juin - 19:01

En ce qui concerne la cinquième colonne, je pense qu'elle a été une réalité en Normandie.

J'étudie un Homme " Fritz Heissler ou Essler.." ingénieur en batiment, allemand, parlant un français impécable, et travaillant en 1938 à la raffinerie de Notre Dame de Gravenchon prés du Havre.

1940 : l'invasion allemande évite son arrestation car les gendarmes pensent qu'il s'agit d'un espion.
Dés l'arrivée des troupes, il s'occupe de la construction de l'aérodrome de Triqueville prés de Pont Audemer ou il réside et d'autres aérodromes de la région.
Il a changé de nom, il s'appelle Capitaine Horn.
Sa cuisinière est l'épouse du résistant Recassens, connu, pour avoir fourni les plans du cable et ceux de l'aérodrome de Bernay aux alliés.

1943; il s'installe à Beaumont le Roger puis Bernay.

A la libération, il n'a pas de soucis.

1958 : il dirige le chantier du batiment de L'OTAN à Paris, dont le commandant en chef était alors Speidel.
Speidel qui passe pour avoir installé la cinquième colonne en France.

Je recherche la trace de ce Fritz Heissler alias Horn.

axel

Nombre de messages : 6
Age : 54
Date d'inscription : 06/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Europe La cinquième colonne

Message par Tobrouk le Mar 6 Juin - 19:20

Coïncidence, j'habite à 12 Km de Beaumont le Roger!!

En ce qui concerne d'autres coïncidences, ma mère, avant la guerre, allait souvent "aux Galeries Lafayette", comme toute bonne Parisienne!

Elle apercevait de temps à autres un chef de service ou peut-être bien le directeur. (Ses souvenirs sont flous).

Pendant l'occupation, vers 1943, elle croise en se promenant, un officier allemand! Ce n'était autre que ce chef de service!


La 5è colonne, un mythe pour beaucoup, une réalité pour certains!


Amicalement

_________________
La vie est un long fleuve tranquille
.

Tobrouk
Admin
Admin

Nombre de messages : 2753
Age : 66
Situation géo. : Evreux
Loisirs : Math, histoire militaire, science, astronomie et météo!
Date d'inscription : 10/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Europe Re: La cinquième colonne

Message par axel le Mar 6 Juin - 20:45

Bonjour,

C'est passionant :

Au tout début , j'ai cru que j'étais Parano.
Mais non, nous avons la trace de cet homme de Notre Dame de Gravenchon à Pont Audemer , puis Beaumontel ( moulin du parc) à coté de Beaumont le Roger puis Bernay.

Quand à celui d'un votre mère vous parlait. N'etais ce pas M. Reverchon?

Bien à vous

axel

Nombre de messages : 6
Age : 54
Date d'inscription : 06/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Europe La 5è colonne

Message par Tobrouk le Mar 6 Juin - 21:34

Difficile à dire, pour elle un officier habillé en Allemand devait être Allemand

Amicalement Very Happy

_________________
La vie est un long fleuve tranquille
.

Tobrouk
Admin
Admin

Nombre de messages : 2753
Age : 66
Situation géo. : Evreux
Loisirs : Math, histoire militaire, science, astronomie et météo!
Date d'inscription : 10/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Europe Re: La 5è colonne

Message par axel le Mar 6 Juin - 21:55

Elle l'a croisé à Paris ou à Beaumont le Roger ?

Le commandant du camp de Beaumont le Roger semble aussi avoir été français?

Ta région est pour cette période trés riche mais mal étudiée.

axel

Nombre de messages : 6
Age : 54
Date d'inscription : 06/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Europe La 5è colonne

Message par Tobrouk le Mar 6 Juin - 21:58

Elle l'a croisé à Paris!

Par contre, l'aérodrome de Beaumont le Roger a été loué aux Allemands par un propriétaire local, à la libération, ce monsieur a fait un séjour en prison, puis, par la suite, est devenu maire de mon village.... Pas de noms!!!!! (je ne veux pas de soucis lol! )


Amicalement Very Happy

_________________
La vie est un long fleuve tranquille
.

Tobrouk
Admin
Admin

Nombre de messages : 2753
Age : 66
Situation géo. : Evreux
Loisirs : Math, histoire militaire, science, astronomie et météo!
Date d'inscription : 10/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Europe Re: La 5è colonne

Message par axel le Mar 6 Juin - 22:40

Je sais que le propriétaire du moulin du Parc à Beaumontel a failli faire de la prison car il fournissait l'électricité au camp de Beaumont le Roger et que c'est le Capitaine Horn ( la personne que j'étudie) qui l'a fait libérer.

Cette période est proche et lointaine, tout une partie est encore cachée pour protéger je ne sais quoi....

axel

Nombre de messages : 6
Age : 54
Date d'inscription : 06/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Europe Re: Le mythe de la cinquième colonne

Message par kalimèra le Mar 23 Jan - 13:09

Coincidence ? Et bien que cel n'ai rien à voir , mais ce nom semble fort utilisé

Le 10 mai 1941 , Hess revêt un uniforme de la Luftwaffe et s'envole dans le but de négocier avec le duc d'Hamilton. Il atterrit à quelques miles de Dungavel, près d'un domaine appartenant au duc d'Hamilton. Légèrement blessé, Hess est découvert par l'écossais Mac Lean. Hess se présente comme étant le capitaine Horn.

kalimèra
modérateur
modérateur

Nombre de messages : 63
Age : 63
Situation géo. : France
Loisirs : forum légion , tir
Date d'inscription : 12/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://grenade.belgicasud.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Europe Re: Le mythe de la cinquième colonne

Message par Navarre le Mar 8 Juil - 1:37

Mon post n'a pas grand chose à voir avec la cinquième colonne, ceci étant j'effectue actuellement des recherches sur la Jagdgeschwader 2 "Richtofen" qui a séjourné à plusieurs reprises et au grand complet parfois sur le terrain de Beaumont le Roger. Je n'arrive pas à situer l'emplacement du terrain à l'époque (terrain en herbe comme à Bernay, contrairement à Evreux, St André de l'Eure ou Conches où l'on retrouve les anciennes pistes). Quelqu'un pourrait me renseigner ?
Merci à l'avance.

Navarre

Nombre de messages : 4
Age : 62
Situation géo. : Evreux
Date d'inscription : 08/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://l.dupouget@wanadoo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Europe Terrain de Beaumont le Roger

Message par Tobrouk le Dim 28 Sep - 18:08

Avec beaucoup de retard je répond à Navarre!

Le terrain se situait sur la commune de Bourg-Dessus, entre Bourg-Dessus et le Neubourg, sur le plateau!

Il reste encore aujourd'hui quelques dalles de béton, un réservoir à carburant!

Amitiés

Tobrouk
Admin
Admin

Nombre de messages : 2753
Age : 66
Situation géo. : Evreux
Loisirs : Math, histoire militaire, science, astronomie et météo!
Date d'inscription : 10/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Europe Re: Le mythe de la cinquième colonne

Message par yannodis le Sam 8 Mai - 15:23

bonjour.......est ce que quelqun connait la teneur du livre de max gallo sur la cinquieme colonne ?

yannodis

Nombre de messages : 14
Age : 76
Situation géo. : 91800
Date d'inscription : 04/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Europe Re: Le mythe de la cinquième colonne

Message par 147rif le Dim 9 Mai - 3:20

Bonsoir,
Suis des Ardennes et recueille des témoignages et photos sur mai 1940..... Tout tient à dire, que tout était préparé coté allemand depuis des lustres. J'ai en ma possession des cartes allemandes faites durant 14-18 par les russes excellents topographes(les russes tenaient les ardennes de 1915-17), ils ont passé leur temps à faire les cartes détaillées du secteur, les allemands en reprenant le secteur en 17 ont repris les cartes. De 35 à 39 des témoins sur Givonne voient des "hollandais" remplir des cartes détaillées du secteur. Les cartes ont été refaites au propre et distribuées 6 mois avant l'assaut avec numéro des blocs implantations des champs de mines, tranchées postes de soutiens etc.
Guderian a fait 14-18 dans les Ardennes durant 2 ans. Son plan était en contradiction avec les vieux prussiens de 14, et il a du sortir la ruse de son chapeau. Des témoins du 147 Rif disent avoir reçu des ordres de deux lieutenants méconnus du secteur, un autre témoin (j'ai l'écrit), dit que son père à Tagnon (35 km Sud Sedan) a tué un para allemand avec une moto sans soupape le 13 Mai après midi. Des photos de Donchery montrent des motards allemands avec un casque français, à la loupe on voit des morceaux de tuyau collés en crete sur le casque(voir Corridor des Panzers JYM). Pour la préparation, en Autriche, il y a un joli camps d'entrainement ressemblant aux collines et forets des Ardennes belges. Jean Yves Mary parle de la 5ème au Luxembourg, en Belgique, mais pas de trace d'archive pour la France. Hors ils n'ont pas du faire demi tour à la frontière.... Drôle de truc encore..... Tous les ans, d'après un témoin il y a une couronne et écharpe de Brambourg (5ème colonne) à Noyers au cimetière allemand.....Je vais voir prochainement aux commémorations!!PHOTOS!! Si c'est le cas, les allemands ne s'amuseraient pas à faire de l'intox là dessus!
Je pense franchement que Gudérian a pris les meilleurs soldats pour en faire des troupes d'élites proche de l'espionnage, et que cette "édition" n'a pris nom qu'après ces évènements (Brambourg est la ville où s'entrainaient ces hommes). Et je pense même plus loin mais on ne se connait pas assez^^
A bientôt
Séb

147rif

Nombre de messages : 7
Age : 38
Situation géo. : Donchery
Date d'inscription : 09/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.blockhausdonchery.e-monsite.com

Revenir en haut Aller en bas

Europe Re: Le mythe de la cinquième colonne

Message par 147rif le Dim 16 Mai - 19:44

Bonsoir ,
Un petit témoignage du soldat Martinet détaché au 147 RIF, maison forte de Saint Menges. Encore une bonne blague.... Brambourg encore, ou bêtises militaires?

En 1936, la grève générale dans toute la France ! La grève de quinze jours pour
des augmentations, les quarante heures par semaine et les congés payés, douze
jours ouvrables (c'était un début). Mais je n'ai pas pu en profiter. Comme
j'étais frontalier, je suis allé faire une période de huit jours. Motif :
initier l'homme à l'armement moderne, avec, bien sûr, les frusques bleu
horizon. Nous sommes restés devant une branche d'arbre en fourche et un autre
bout de bois posé dessus. Le lieutenant, un appelé comme nous, a fait le point
: emplacement d'un canon de 37. C'est comme ça que j'ai appris qu'un canon de
37 était constitué de deux bouts de bois.



En 1937, pareil. Mais cette fois,
c'était autre chose. On était dans un fort de la ligne Maginot, non loin de Chauvency-Saint-Hubert,
mon poste en cas de guerre. Je devais être derrière une porte, et, devant moi,
il y avait un trou pour y faire descendre des grenades. Environ 40 à 50 hommes
dans ce fort (il existe toujours). Toutes les issues étaient hermétiquement
bien fermées et aucun gaz extérieur ne pouvait y pénétrer. Mais les gaz
intérieurs provoqués par le tir des canons ne pouvaient pas non plus sortir. Et
c'est pourquoi tous les occupants de ce fort ont été asphyxiés. Je suis allé
après la guerre voir ce fort et, malheureusement, j'ai reconnu des copains de
huit jours sur les photos qui sont encore au fort.



Heureusement, l'année suivante, mon
fascicule avait changé et je suis allé faire mes huit jours dans les bois de
Saint-Menges. Je n'avais pas le droit de le faire, mais en cachette, je passais
les nuits chez moi.



Et puis la guerre ! A Saint-Menges,
j'étais première classe, je n'ai jamais su pourquoi j'avais gagné ce galon, que
je n'ai jamais, bien sûr, cousu sur moi. Mais tout est sûrement inscrit à l'avance
dans l'Armée. Ils en manquaient, ils m'ont donc donné la responsabilité d'un
sergent. Et puis un très lourd fusil, un fusil mitrailleur. Ordre nous a été
donné de construire des tranchées, chacun la sienne. J'avais bien arrangé la
mienne, avec des barbelés et devant moi, des bombes antichars, bien enfoncées
en terre dans les bois et, bien sûr non amorcées. J'ai su par la suite que ces
bombes avaient été retirées pour être remises en peinture, cela, le vendredi.
Les Allemands sont arrivés le samedi. Leur chemin était bien nettoyé.



Je n'ai été que trois mois soldat et
j'en ai été content. Les Forges m'ont dénommé affecté spécial. Ils avaient
sûrement besoin d'un manœuvre de plus...



Tant mieux pour moi. Je suis allé me
faire démobiliser. C'était une petite formalité. J'ai laissé mes deux masques à
gaz et je suis revenu reporter mon cher costume de soldat à la gendarmerie de
Sedan. Il n'y a que les soldats qui risquent d'être asphyxiés par les gaz, les
gaz n'ont aucune emprise sur les civils et j'en étais devenu un. A ma grande
joie.


Bonne lecture!
Bon soir.
Sébastien

147rif

Nombre de messages : 7
Age : 38
Situation géo. : Donchery
Date d'inscription : 09/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.blockhausdonchery.e-monsite.com

Revenir en haut Aller en bas

Europe Re: Le mythe de la cinquième colonne

Message par Gayant27 le Sam 12 Fév - 0:17

mythe ou réalité ??
Je peux juste vous raconter les souvenirs de mes parents et grand parents, qui hélas semblent se recouper.
Ils étaient tous du nord (région de DOUAI), dans des villages différents et avec des expériences différentes de la "débacle".
Mes grand parents paternel n'ont pas voulu quitter leur maison, mais ils m'ont parlé de groupes de cyclistes (environ 10 personnes par groupe) portant en bandoulliere des couvertures rouges, venant de Belgique et ne parlant pas le français "c'était la cinquiéme colonne!!!". Mes grand parents maternel ont vécu "l'exode". Ils sont partisvers Arras et St Pol, puisque pour être à l'abri il fallait passer les collines d'Artois; sur la route ils furent doublés par des groupes de cyclistes portant en bandoulliére des couvertures rouges et ils constatérent que lors du bombardement de ces colonnes de réfugiés, les bombes tombaient au delà des couvertures rouges de ces cyclistes, posaient dans les champs ou sur les talus.

Info??? Intox??? hystérie collective??? je n'en sais rien, je vous laisse juge et j'attends vos réactionset commentaires.
Merci pour votre aide.

Gayant27

Nombre de messages : 3
Age : 60
Situation géo. : St Pierre de Bailleul (27)
Date d'inscription : 26/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://www.orange.fr

Revenir en haut Aller en bas

Europe Re: Le mythe de la cinquième colonne

Message par 147rif le Sam 12 Fév - 21:03

Bonsoir à tous,
Bonsoir Gayant 27,

A vrai dire je travaille sur le sujet depuis bientôt deux ans, et tout ce que je peux vous dire :
On amalgame souvent 5ème Colonne, Brandenburg, Opérations commandos et Action d'éclat individuel....

Déjà le Nom de la 5ème Colonne provient du régiment en Espagne, ça c'est déjà sur. Après on a attribué le Nom aux Actions de la Brandenburg, les fameux soldats a vélo habillés en civil. Ils avaient pour mission semer le trouble au devant des éléments d'infanterie, et étant sur entrainés ils faisaient des missions "tête de pont" (cf Opération en Belgique la prise de pont) et travailler avec l'Abwher 'le renseignement Allemand. Les plus fréquents sont en Hollande et Belgique. Etant tout au début de ce régiment, il ne dispose pas de beaucoup d'hommes. C'est la raison pour laquelle on s'attache à dire qu'ils n'ont jamais été ici.... De plus il n'existe aucune archive qui démontre le contraire. Pour la Belgique, rien à dire les archives sont là, mais il ne faut pas oublier que c'était une unité d'"espions", je ne vois pas l'utilité garder des archives, si elles n'ont pas été détruites........

Après, dans une étude d'un Oberst Allemand, il est démontré que toutes les grandes opérations étaient toutes faites de la même façon. L'aviation, les troupes d'assauts, la flak, la panzer division et en parallèle une colonne de Brandenburg.... Il explique bien que ce principe de Kleist fût adopté par Hitler, la Blitzkrieg, et Kleist passé en second rang.... La Russie, la Grèce, le Luxembourg, la Belgique, la France...
Je ne pense pas à une hystérie collective, mais bien a une intervention de la "5ème Colonne", plus précisément, de la Brandenburg.
A savoir que la Brandenburg disposait aussi de soldats dans des unités d'Elite, comme la Grossdeutschland...
Enfin, c'est mon avis sur le sujet, et votre témoignage me réconforte encore dans mon idée...

Bonne soirée
Sébastien


147rif

Nombre de messages : 7
Age : 38
Situation géo. : Donchery
Date d'inscription : 09/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.blockhausdonchery.e-monsite.com

Revenir en haut Aller en bas

Europe Re: Le mythe de la cinquième colonne

Message par KRAL DOMINIQUE le Mer 20 Mar - 21:07

les tactiques de guerre des allemands ,ont été de longue date bien rodés,ils connaissaient bien le terrain qu'ils devaient envahir,à commencer par le Belgique.Mes beau-parents tous deux flamands ,mais Français,m'ont aussi parlé de ces cyclistes ,ils vivaient près de la frontière franco -belge,et ils apercevaient la nuit ,des signaux lumineux depuis le toit de fermes belges,alors que des avions de la LUFTWAFFE passaient dans le ciel.Cerise sur le gâteau,ils reconnurent par la suite en uniforme allemand ,un douanier belge,qui quelques mois auparavant gardait la frontière.Je pense que effectivement ,il fut aisé au Allemands d'infiltrer la Belgique,en se faisant passer pour des belges,n'oublions pas qu'une partie de la Belgique maintenant encore est de langue Allemande ,du côté de EUPEN,à env 20 km de AACHEN(AIX LA CHAPELLE)


Dernière édition par KRAL DOMINIQUE le Jeu 21 Mar - 19:09, édité 1 fois

KRAL DOMINIQUE

Nombre de messages : 13
Age : 55
Situation géo. : OISE
Date d'inscription : 15/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://batailles-1939-1940.historyboard.net/register?agreed=true

Revenir en haut Aller en bas

Europe Re: Le mythe de la cinquième colonne

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 19:32


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum