Le 22é Régiment de Marche de volontaires étrangers !!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Europe Le 22é Régiment de Marche de volontaires étrangers !!

Message par Invité le Ven 8 Sep - 14:21

Extrait de journal
À une vingtaine de kilomètres au nord, le secteur de Fresnes-Mazancourt, Miséry et Marchélepot est tenu par le 22ème Régiment de Marche de Volontaires Étrangers, qui défend lui aussi la route de Paris, au sud de Péronne. Cette unité est composée majoritairement de réfugiés espagnols républicains et d'immigrés juifs d'Europe centrale, tous très motivés par le combat anti-fasciste, et pour certains d'entre eux très aguerris. Ces régiments de volontaires étrangers étaient mal équipés, et les soldats des autres unités les appelaient par dérision les "régiments ficelles". Les 5, 6 et 7 juin, le 22ème RMVE se bat pourtant avec une telle détermination, qu'il est cité à l'ordre de l'armée. "Complètement entouré par les unités blindées ennemies, violemment bombardé, tant par les avions que par l'artillerie, il résiste héroïquement pendant quarante-huit heures à toutes les attaques, réussissant pendant ce temps à conserver l'intégralité des localités qui constituaient l'ossature de la position confiée à sa garde". Les soldats pourtant épuisés refusent de se rendre, et se battent au corps à corps, jusqu'à ce qu'il ne reste plus que 800 hommes valides, sur environ 2 500, qui seront fait prisonniers. Certains Espagnols, apatrides, seront envoyés au camp de concentration de Mauthausen. Quant aux combattants juifs, ils sont protégés par leur statut militaire, tant qu'ils portent l'uniforme, mais ceux qui, grièvement blessés, échappent à la captivité ne seront pas, plus tard, à l'abri des rafles; et les familles des Volontaires Étrangers, seront les premières victimes des persécutions raciales. Sur la Somme, c'est la fin, le front vole en éclats, la route de Paris est ouverte et les Allemands franchissent le fleuve le 8. Le lendemain, ils atteignent la Seine et Compiègne. Dès le lundi 10 Juin, ils attaquent sur l'Aisne et enfoncent la dernière ligne de défense"

Un bref historique :

22eme Régiment de Marche de Volontaires Etrangers.

Créé le 24 octobre 1939 à Barcarès, dans les Pyrénées-orientales, il était composé de volontaires étrangers appartenant à quarante sept nationalités différentes.

Le 25 février 1940, le 2e R.M.V.E change d'appellation et devient le 22e régiment de marche de volontaires étrangers (22e R.M.V.E.).

Affecté à la 19e Division d'Infanterie et déployée en Alsace, il arrive le 6 mai 1940.

Lors de l'attaque le régiment doit rejoindre la Somme, au sud de Péronne.

Du 22 au 26 mai, il résiste aux coups de l'ennemi. Ses pertes sont lourdes.

Au cours des journées des 5, 6 et 7 juin, complètement entouré à Villers-Carbonnel, près de Péronne, violemment bombardé par l'artillerie et l'aviation, il résiste pendant 48 heures à toutes les attaques.

Lors de son repli, les bataillons succombent les uns après les autres, manquant de munitions. Ses hommes terminent le combat au corps à corps vers les environs de Marchelepot.

Dissous en juillet 1940, le 21e R.M.V.E a recu une citation à l'ordre de l'armée

Les positons du 22e RMVE le 5 juin lors de l'offensive allemande sur la Somme sont les suivantes :

I./22e RMVE (commandant Volhokov) se trouve à l'est du village de Berny et dans les bois au sud de la ferme de Horny.

II./22e RMVE (commandant Carré) se trouve à Mazaincourt et au sud de Fresnes.

III./22e RMVE (capitaine de Franclieu) au village de Misery.

La CHR et autres compagnies régimentaires se trouvent à Marchélepot sous les ordres du commandant Hermann. Le dispositif est renforcé par des mines et les canons antichars sont diposés sur tous les carrefours routiers principaux. Les combats de Marchélepot seront digne de celui de Camérone en 1863, les Légionnaires se ressembleront autour de leurs officiers dans la cour d'une ferme pour livrer un ultime combat !! Certains préféreront le suicide à la captivité. En dehors des "lois de la guerre" de nombreux légionnaires seront déportés au camp de Mauthausen.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum