drôle de guerre Reflexions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Europe drôle de guerre Reflexions

Message par ROCO le Jeu 7 Sep - 8:06

Vous constaterez dans les récits postés les dates ont souvent qq jours d'écart.Je relis toutes les lettres journaliéres de mon père à ma Mère et je ne mets que celles qui ont un interet nouveau pour la période,mais je me demande si mes posts ont vraiment un intéret???
Ils montrent toutefois l'innactivité de cette période d'ennui pour tous les f
Français en particulier pour les soldats du front. Ils montrent que ceux qui étaient prés de la ligne Maginot les plus prés du front étaient ceux qui risquaientpratiquement le moins car peu attaqués,les soldats des ouvrages n'ont jamais été vaincus et ont du déposer les armes plusieurs jours aprés l'armistice.
Ces posts auront au moins l'intéret de nous montrer que la guerre de1939/1940 a été une période de 8 mois et demi d'inactivité et d'attente de la Mobilisation au 10 mai 1940,et quelqurs semaines d'une guerre éclair, guerre mécanique prélude à nos guerres modernes ou toutes les armes sont commandées par ordinateur et GPS permettant des destructions ciblées avec une précision diabolique,beaucoup de constructions détruites.......mais peut être plus de vies humaines épargnées, ceci, tant que l'arme nucléaire ne fera pas son apparition;;;souhaitons que les hommes seront assez sages pour ne jamais en venir là!!!
Je vais tout de même continuer à lire mes lettres et essayer de trouver les éléments les plus marquants de la vie d'un soldat au front pendant cette période.
Il me semblait necessaire de vous prévenir que mes posts ne seraient pas un récit d'aventures ou de combats car cette période ressemblait à tout....... sauf à une Guerre........

ROCO
Admin
Admin

Nombre de messages : 1304
Age : 77
Situation géo. : Loire(42)
Loisirs : chasse ,peche,sport ,télé,voyage,lecture
Date d'inscription : 02/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Europe Re: drôle de guerre Reflexions

Message par Guilhem le Dim 24 Sep - 18:38

En faisant des recherche sur mon grand pére qui etait dans les bouches du Rhône, trés loin du front mais sur un terrain satelitte de la base école d'istres, ou l'activité ne manquait pas, l'ennuis se faisait également sentir, avec des potes, ils ont fait quelques con... etant un peu desouvré pendant cette période.

Guilhem
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum