PETAIN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Europe Pétain

Message par Tobrouk le Dim 30 Juil - 17:13

Le Français, combattant ou non, accepte la défaite et l'armistice avec un certain soulagement!

La masse de réfugiés regagne son domicile en remerciant le Maréchal qui a mit fin à leur misère d'errants!

Il y aura bientôt sur le territoire de France, plus du tiers de pétainistes, sans trop savoir pourquoi!


La photo, prise à Nancy en 1944, montre encore la ferveur populaire!




Amicalement Very Happy

_________________
La vie est un long fleuve tranquille
.

Tobrouk
Admin
Admin

Nombre de messages : 2753
Age : 67
Situation géo. : Evreux
Loisirs : Math, histoire militaire, science, astronomie et météo!
Date d'inscription : 10/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Europe Re: PETAIN

Message par Invité le Dim 30 Juil - 22:35

Vaste et epineux sujet que celui du Maréchal Pétain !! Tout auréolé de sa gloire passée il n'en reste pas moins comme faisant partie intégrante du désastre de mai-juin 1940. D'une part ses décisions et orientations au sein de l'armée française optant pour une stratégie defensive il est clairement dans le camp des "conservateurs". Ne favorisant ni la constitution d'unités blindées, ni la coopération aviation/blindés ect...

Mais je porte un jugement beaucoup plus sévére sur son implication directe sur les combats en juin 1940.

Son annonce à la radio le 17 juin " C'est le coeur brisé que je vous dis qu'il faut cesser le combat..." Cela laisse les troupes au front dans la plus totale confusion alors que rien n'est officiel !! C'est calamiteux pour les officiers qui vont avoir le plus grand mal à faire entendre raison à leur hommes sans parler du fait que certains pensent la guerre finie alors qu'il n'en est rien.

Je fais un petit rappel depuis le debut de la campagne le 10 mai à l'annonce de Pétain le 17 juin. On compte 350 000 prisonniers français alors que les allemands ont finalisé "le coup de faucille" avec la prise de Dunkerque (30 000 français prisonniers). Du 18 juin au 25 c'est pas moins de 1 100 000 prisonniers qui tombent entre les mains des allemands merci Monsieur le Maréchal !!! Il partage cette responsabilité avec les politiques irresponsables mais c'est bien lui qui fait l'annonce donc en porte la majeure partie.

Cette image calamiteuse "des français prompts à se rendre" est encore particuliérement tenace de nos jours malheureusement !! Si comme moi vous fréquentez d'autres forums historiques en particulier "anglo-saxons"
vous sentirez parfaitement transparaitre ce sentiment qu'un vieux Maréchal a durablement etabli comme une "réalité historique" !!

Quant au gouvernement Pétain c'est un autre sujet qui n'a pas sa place dans la période qui nous concerne.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Europe Re: PETAIN

Message par Guilhem le Dim 30 Juil - 23:14

C'est sur que le discours du 17 juin, provoque un desastre dans l'armée française, les allemands n'avaient plus qu'a venir en disant au français "vous vous étés bien battu, on vous rends les hommages militaire, et vous vous rendez."

Guilhem
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Europe PETAIN

Message par ROCO le Dim 30 Juil - 23:15

mi mai début juin on demandais au troupe de tenir,comme on leur disait en 1914-1918,mais le 17 juin on capitulait aprés avoir fait tuer tout un tas de jeunes dont certains le 5 juin...... Je sais bien que 15 jours dans une guerre ça compte beaucoup,mais le commandement était -il à la hauteur ? Certainement que les politiques de l'époque ont des responsabilités serieuses sur le manque de suivi du réarmemement de l'Allemagne,limité en tonnage elle à construit de petites unités maritimes rapides ainsi qu'une armée mécanisée moderne basée sur les blindés et l' aviation. Les dirigeants français de l'époque en sont restés aux théories 14 et lorsque plus rien n'allait on appelé à la rescousse un homme moderne.....de 1914!!!!! c'est à eux que j'en veux le plus. Sad affraid
avatar
ROCO
Admin
Admin

Nombre de messages : 1304
Age : 78
Situation géo. : Loire(42)
Loisirs : chasse ,peche,sport ,télé,voyage,lecture
Date d'inscription : 02/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Europe Re: PETAIN

Message par 75 de campagne le Ven 30 Mar - 16:38

ROCO a écrit:mi mai début juin on demandais au troupe de tenir,comme on leur disait en 1914-1918,mais le 17 juin on capitulait aprés avoir fait tuer tout un tas de jeunes dont certains le 5 juin...... Je sais bien que 15 jours dans une guerre ça compte beaucoup,mais le commandement était -il à la hauteur ? Certainement que les politiques de l'époque ont des responsabilités serieuses sur le manque de suivi du réarmemement de l'Allemagne,limité en tonnage elle à construit de petites unités maritimes rapides ainsi qu'une armée mécanisée moderne basée sur les blindés et l' aviation. Les dirigeants français de l'époque en sont restés aux théories 14 et lorsque plus rien n'allait on appelé à la rescousse un homme moderne.....de 1914!!!!! c'est à eux que j'en veux le plus. Sad affraid

Je trouve Roco ta remarque intéressante. le "politique" => celui qui choisit.
Dans la stratégie militaire française qui choisit ?
- le président de la IIIe République ?
- le président du conseil ?
- le ministre de la guerre ?
- le Parlement ?
- le chef d'état major ?
- autre ?
Je suis surpris par le manque d'initiative des élites (le pouvoir bref) pour remettre à jour une stratégie.
Après la guerre avec la dégradation des relations franco-allemandes pour le paiement de la dette de guerre et le déclin démographique français (débuté déjà sous le Ier Empire), les gouvernements donnent les crédits pour fortifier la frontière franco-allemande. C'est une stratégie qui a ces avantages, l'Allemagne (même nazie) est impressionné par la ligne Maginot. Il n'est pas question d'envahir la France de façon frontal.
Dans les années 30, cette stratégie a ces limites. La mécanisation offre de nouvelles possibilité. Il est impératif de la moderniser.
Justement de nombreux gouvernements autorisent de généreux crédits pour la moderniser. Mais personne n'impose une réorientation. Gamelin arrivé aux affaire refuse de prendre des choix et ministres tout autant en se remettant au chef des armées.

Pour moi tout le monde était plus ou moins conscient d'une modernisation (même Weygand, la preuve c'est lui qui a eu le plus d'initiative) mais personne ne l'a imposé.
avatar
75 de campagne

Nombre de messages : 77
Age : 40
Situation géo. : Front de Champagne
Date d'inscription : 10/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Europe Re: PETAIN

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum