Généraux tué en mai- juin 1940

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Europe Généraux tué en mai- juin 1940

Message par Guilhem le Ven 31 Mar - 18:26

Armée de Terre

Général Barbe tué le 15 mai à devant les bois
Commandant de la 4e DLC (9e armée)

Général D'Humiéres tué le 16 mai

Général Deslaurens tué le 17 mai 1940 dans les iles Zeland
Commandant la 60e DI (7e armée)

Général Bouffet tué le 17 mai 1940 à Malines
Commandant du 2e corps d'armée (9e armée)

Général Thierry D'Argenlieu tué le 18 mai à Gouy

Général Husband tué le 19 mai

Général Gaston Billotte, mort dans un accident de voiture le 23 mai 1940
Commandant du groupe d'armée 1

Général Caille tué le 25 mai à Boulogne

Général Janssen tué le 2 juin à Dunkerque
Commandant de la 12e DIM (1e armée)

Général Ardant du Picq tué le 8 juin sur les ponts de l'oise
Commandent de la 84e DIA

Général Berniquet tué le 11 juin à Saint Valery de Caux
Commandent de 2e DLC (9e armée)

Général De Courson de Villeneuve, tué le 15 juin à Arc les Gray


Armée de l'Air

Général Augereau tué le 18 mai

Marine

Amiral Lartigue tué le 22 juin 1940 à Rochefort sur mer

Guilhem
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Europe Les généraux

Message par Tobrouk le Ven 31 Mar - 19:44

Au vu de ces généraux morts au combat, on ne peux pas dire que l'armée française dans son ensemble s'est mal comportée!

Un peu plus de 90.000 morts contre 25.000 Allemands et 3500 Anglais!

La France a eu autant de morts en quelques semaines que lors des six premiers mois de la guerre de 1914.


Amicalement Very Happy

_________________
La vie est un long fleuve tranquille
.

Tobrouk
Admin
Admin

Nombre de messages : 2753
Age : 67
Situation géo. : Evreux
Loisirs : Math, histoire militaire, science, astronomie et météo!
Date d'inscription : 10/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Europe Re: Généraux tué en mai- juin 1940

Message par Guilhem le Ven 31 Mar - 20:10

Les mois de d'Aout et de Septembre on été terrible pour les pantalons rouges
le 25 aout (je crois) 25 000 français sont morts sous le feu de l'artillerie et des mitrailleuse allemandes. Les jeunes turc de l'armée française et
quelqu' un généraux célébre comme Foch ne juraient que par l'offensive.
C'est deux mois, on été un carnage, avec comme point orgue la bataille de la Marne.

Guilhem
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Europe Re: Généraux tué en mai- juin 1940

Message par clausewitz le Mer 17 Mai - 19:00

cela prouve bien que loin de l'image habituelle de généraux dans leurs PC, les généraux de 1940 _que l'on decrit facilement comme des conservateurs, des vieillards sans imagination_ savaient motiver leurs troupes, des hommes qui deviendront des piliers de la nouvelle armée française : Juin, de Lattre de Tassigny et je ne parle même pas du commandant de la 4ième DCR, un certain colonel puis général de brigade à titre provisoire qui à eu le destin que l'on sait

clausewitz

Nombre de messages : 61
Loisirs : lecture et histoire
Date d'inscription : 17/05/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Europe Re: Généraux tué en mai- juin 1940

Message par EDriant le Mar 16 Oct - 13:58

Bonjour à tous,

Quelques précisions ici pour avoir en tête les bons chiffres, ou tout au moins des ordres de grandeur proches de la réalité objective:

* Pertes militaires françaises pour la campagne de mai-juin 40: environ 90 000 tués et disparus (disparus hors prisonniers, que l'on peut considérer comme morts pour la plupart) et 250 000 blessés.
* Pertes militaires allemandes pour la même campagne: environ 50 000 tués et disparus (disparus que l'on peut considérer comme morts pour la plupart) et 110 000 blessés.

J'ai lu, moi aussi, sur plusieurs sites, et même dans plusieurs articles, la fameuse phrase que je retranscris de mémoire:" le nombre de morts de l'armée française en mai-juin 40 fut en 6 semaines équivalent au nombre de morts français des 6 premiers mois de la guerre de 14". Je ne sais pas qui est à l'origine de cette phrase, mais cette affirmation n'est pas exacte, ni même proche de la réalité.

Les pertes françaises pendant les 6 semaines de mai-juin 40 ont été très importantes au vu de la durée de la campagne et démontrent la violence des combats. Les chiffres prouvent que les soldats français ne se sont pas contentés de fuir comme des lapins devant l'ennemi, loin s'en faut, surtout si l'on intègre les pertes allemandes en blindés ou en avions par exemple.
Pour autant il faut raison garder et l'épisode de mai-juin 40, pour tragique qu'il fut, ne peut pas être comparé à la saignée invraisemblable de 14-18, dont je vous livre quelques chiffres, après nombreuses lectures et recoupements:

* Tués français août 14: probablement proche de 130 000, en un peu plus de 3 semaines de combats; plus de 100 000 en tous cas, le mois d'août 14 étant le plus meurtrier de la Grande Guerre pour l'armée française, et même le plus meurtrier de notre Histoire militaire. Le chiffre ahurissant de 27 000 tués Français est avancé par les auteurs les plus sérieux pour le seul 22 août 1914, jour du choc frontal de la "Bataille des Frontières"; ce qui est crédible quand on pense qu'un seul engagement, à Rossignol, vit la disparition totale d'une division entière (12000 hommes) et qu'il y eut une bonne dizaine d'engagements d'intensité comparable ce jour-là.
Cette date du 22 août 1914 est peut-être le jour le plus meurtrier de l'Histoire militaire tout court. Les Allemands eurent ce jour-là selon certaines sources entre 10 et 15 000 tués. N'oublions pas que nos pantalons rouges chargeaient en rangs serrés au son du clairon, sous le feu des mitrailleuses et de l'artillerie lourde allemandes.

* Pertes françaises en 1914, soit pour 5 mois de guerre: environ 1 million d'hommes (j'ai bien écrit 1 million), dont environ
350 000 tués, le reste blessé ou prisonnier. Dans la même période les Allemands perdent environ 700 000 combattants.

Il est important d'essayer d'avoir la plus grande rigueur possible concernant les chiffres de pertes, car ceux-ci sont toujours très parlants. Le problème, c'est que de nombreux auteurs peu rigoureux mélangent "tués" avec "hors de combat", ce qui n'a rien à voir, d'autres avancent des chiffres fantaisistes pour faire vendre leurs livres...

EDriant
Admin
Admin

Nombre de messages : 135
Age : 49
Situation géo. : France
Date d'inscription : 09/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://driant.boisdescaures@laposte.net

Revenir en haut Aller en bas

Europe Re: Généraux tué en mai- juin 1940

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum