recherche sur regiment de Zouaves

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Europe recherche sur regiment de Zouaves

Message par ROCO le Jeu 9 Déc - 12:11

Je vous transmets ce message qui m'arrive merci pour les spècialistes de se pencher sur cette aide Ou ce monsieur peut-il s'adresser pour une aide si personne ne peut l'aider
Cordialement à tous
Roco


Bonjour,

Je me permets de vous écrire suite aux descriptions qui ont été faites à propos du 8eme régiment de zouaves.

Je m' appelle Stéphane RONCERAY ,et je suis à la recherche d' informations concernant mon grand père.(FRANCOIS RONCERAY,né le 19-9-1914)
Je sais qu' il faisait parti du 8eme,j' ai un certificat de bonne conduite signé du Lt colonel ANDREI ,à Mourmelon le 25 sept 1939.
Capturé le 17 mai 1940,il a été envoyé au Stalag XXB,Marienburg.(il faisait parti du 77eme RI,2eme cl)
(inscrit sur la liste officielle n°99 de prisonniers français)
Aux dire de mon père, il travaillait dans une ferme,et il m' a évoqué la possibilité d' une aventure avec une femme à ce moment la....
Il a été libéré le 21 mai 1945.

Après plus de traces,avez vous des informations sur ce Stalag?Existe t' il une" liste" des propriétaire de ces fermes pour lesquelles les français travaillaient?

Je me pose encore beaucoup de questions sur cette période plutôt flou.

Dans l' attente d' une réponse de votre part,veuillez agréer,Monsieur,l' expression de mes salutations distinguées.

Mr RONCERAY.

Adresse e-mail de l'expéditeur: stef.ronceray@infonie.fr

ROCO
Admin
Admin

Nombre de messages : 1304
Age : 77
Situation géo. : Loire(42)
Loisirs : chasse ,peche,sport ,télé,voyage,lecture
Date d'inscription : 02/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Europe Re: recherche sur regiment de Zouaves

Message par avz94 le Sam 4 Juin - 19:31

Bonjour,

le Stalag XX B a été édifié en Prusse Orientale, à 50 Km sud-est de Marienburg, près de la place forte de Dantzig, dans l'une des plus riches provinces agricoles de l'ancienne pologne.
Le camp dominait d'une trentaine de mètres environ la Nogat, affluent de la Vistule, au-delà duquel s'étend une morne plaine immense. On aperçoit au loin, le soir, en regardant vers l'est, les lumières du camp d'Elburg. Cette région, aux saisons très marquées, est souvent battue par les vents.

Les prisonniers étaient abrités dans trois types différents de logements :

- des baraques de construction ancienne formées de deux épaisseurs de planches séparèes par des copeaux de bois tassés. elles contiennent généralement 70 hommes.

- Un second type de construction plus récente, mais dont l'aménagement intérieur est identique à celui des baraques anciennes. Celles-ci sont divisées en 6 chambres recevant de 40 à 50 captifs chacune.

- Des huttes en terre tassée, enfoncées dans la terre et dont on aperçoit que le toit. Chaudes l'hiver, fraiches l'été, elles sont beaucoup plus petites, plus basses que les baraques en bois. Construites en rondins, dont l'assise a été consolidée par un remblai en mottes de gazon d'environ un mètre de haut, elles sont couvertes en carton bitumé.
L'effectif du camp était de 8 278 prisonniers.

L'alimentation était préparée par des cuisiniers de différentes nationalités, l'alimentation des captifs est complétée par les envois collectifs du gouvernement français.

Cordialement

avz94
Admin
Admin

Nombre de messages : 529
Age : 55
Situation géo. : PARIS
Date d'inscription : 05/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum