Pourquoi la défaite ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Breton Pourquoi la défaite ?

Message par capablanca le Mar 23 Déc - 23:49

Les raisons de cette défaites sont d’ordre moral, économique,
politique, et évidemment militaire.

La France a gagné la grande guerre en sacrifiant sur l’hôtel
de la victoire toute une génération. Elle a perdu bien plus d’hommes
proportionnellement à sa population que n’importe quel autre belligérant du
conflit. Aux nombreux morts, il faut rajouter le nombre considérable d’invalide
qui montre le visage détestable d’une guerre moderne. Le désastre démographique
c’est également et bien évidement accompagné d’une peur légitime des
conséquences d’une guerre. Le soldat de 14 allait à la guerre la fleure au
fusil, le soldat de 39 juste par devoir avec l’espérance d’une fin rapide. De
plus en 1914 il fallait venger l’humiliation de la défaite de 1870 et libérer
les provinces perdues. En 1939 le soldat de France doit ce battre pour une
ville qu’il ne connaît pas, Dantzig ! Les français de 1939 ne veulent donc
pas ce battre et il faudra attendre les dangers de 1940 pour voir resurgir les
qualités naturelles du soldat français. Malheureusement trop tardivement pour
changer le sort des armes.

Depuis la victoire de 1918, la France a une dette
considérable de 130% du PIB. Les nombreux gouvernement qui vont ce succéder
n’auront d’autres choix que d’opérer d’importantes coupes budgétaire et en
particulier dans le domaine militaire pour alléger la dette. De plus le nord du
pays est détruit et les indemnités de guerre ne serons que très partiellement
honorées par les vaincus. L’économie Française qui est essentiellement basée
sur l’agriculture ne sera touché que très tardivement par la crise de 29, ce
qui n’est pas forcément un avantage car quand les autres pays retrouveront une
bonne santé économique, la France sera seulement en convalescence.

Sur le plan international, l’opinion et les finances
françaises ne permettent pas dans les années 30 de continuer à nous imposer
comme le gendarme du monde. De plus les anglais et les américains ne veulent
pas voir une France toute puissante régner sur l’Europe et ils vont donc aider
au redressement économique de l’Allemagne avant de remarquer trop tardivement
leur erreur. Sur le plan intérieur, la lutte des classes pour une meilleure
répartition des richesses et le régime parlementaire ne sont pas très
favorables pour préparer une guerre. La peur d’un coup d’état est si grande que
la simple idée d’organiser une armée mobile et professionnelle semble
terroriser les politiciens. Enfin je tiens à
signaler que le passage du Maréchal Pétain au ministère de la guerre fût
une catastrophe du fait de son inaction. En effet non seulement ne pas avoir
alerté l’opinion sur la nécessité d’augmenter nos moyens militaire pour jouer
dans la cour des politiques est un crime moral venant d’un si prestigieux
militaire, mais de plus, quel ministre par la suite pouvait dire qu’il était
impérieux de revoir notre défense alors que Pétain venait de passer au
commandes et n’avait rien dit ?

Sur le plan militaire il est souvent fait le reproche de la
vision trop défensive de l’armée
française, hors la bataille défensive n’est pas si obsolète que cela. Les Russe
en feront une démonstration remarquable à Koursk. La bataille défensive est
même un avantage car ont combat sur un terrain que l’ont peut préparer et que
l’ont connaît ! L’armée française qui a « normalement » les
meilleurs tacticiens de cette stratégie n’en applique ni les principes et n’en
a ni les avantage car :


1 Elle s’aventure en Belgique sur un territoire qu’elle n’a
pas préparé et qu’elle ne connaît pas !


2 Pour des raisons politique elle envoi la masse de manœuvre
essentiel dans toute bataille défensive en Hollande


Il est dit aussi que c’est les tactiques de la grande guerre
qui ont perdu la France. Hors les Français n’appliquent pas les principes de la
grande guerre sur la Meuse car en théorie « tout obstacle n’est un
obstacle que si il est battu par le feu » hors, la puissance de feu des
français sur la Meuse est vraiment très faible. Si la Meuse avait été
véritablement battu par le feu, les Allemands seraient-ils passés ?


La véritable faiblesse des armées française réside dans sont
commandement qui est faible et désorganisé. Le généralissime sait que l’envoi
de la masse de manœuvre est un danger mortel pour la France, mais il faut faire
plaisir aux politiciens qui eux le veulent. Gamelin ne donne pas d’ordres il
donne sont avis, rien de plus.

La France en 1940 n’est pas encore capable de gagner la
guerre. Elle a besoin de temps pour remobiliser sa population, pour mettre en
marche sont économie de guerre et pour trouver les hommes qui la feront
gagner ! Les Allemands qui en sont bien conscient ne nous donneront pas ce
temps.

_________________
QUI OSE GAGNE !
avatar
capablanca
Admin
Admin

Nombre de messages : 532
Age : 39
Date d'inscription : 28/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Breton Analyse

Message par Tobrouk le Mer 24 Déc - 1:46

Merci capa pour ton analyse, partagée par beaucoup

Je te souhaite ainsi qu'à ta famille de bonnes fêtes



Amitiés

Tobrouk
Admin
Admin

Nombre de messages : 2753
Age : 67
Situation géo. : Evreux
Loisirs : Math, histoire militaire, science, astronomie et météo!
Date d'inscription : 10/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum