GBM

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Europe GBM

Message par EDriant le Dim 17 Aoû - 11:09

Je connais "Histoire de guerre, blindés et matériel" depuis peu. J'ai les numéros 74,75, 77 et 83.
Pour une fois on nous montre le matériel français et on nous parle des opérations de l'armée française. C'est bien la moindre des choses, nous sommes Français tout de même, et il y avait là une coupable lacune. Merci donc à François Vauvillier de l'avoir comblée avec sa revue.
Oui il y avait une armée française en 1940 qui n'était pas un ramassis de lâches. Oui il y avait eu un effort de guerre important de nos industries. Oui il y a eu des combats très durs où la Wehrmacht a souffert.
Pour autant, et pour vraiment donner force et crédibilité à leurs propos, il ne faut pas que les auteurs de cette revue "en fassent trop". Par exemple, on ne peut pas dire, comme ils l'écrivent, que "nous avions pourtant une armée magnifique". Une armée qui aligne moins d'une centaine d'avions modernes (Dewoitine D520 et Leo45) le jour du choc décisif contre plus de 3000 à son ennemi, qui n'a pratiquement aucun matériel AA moderne, dont une grande partie de l'équipement date de la guerre précédente ne peut pas être une armée magnifique. Une armée qui joue aux cartes et au foot pendant 9 mois au lieu de s'entraîner au tir et à la manoeuvre n'est pas une armée magnifique. Et ce ne sont là que quelques-uns des défauts endémiques qui contribuèrent largement à son écrasement. Les soldats ne sont pas en cause, c'est entendu: les défaillances observées ici ou là s'expliquent par l'intensité du choc et l'inexpérience de la guerre, et n'étaient pas un phénomène nouveau (lire les récits d'août 14). Mais l'armée de 1940 dans son ensemble (Etat-Major, armement, doctrine, instruction...) fut un outil inadapté au choc qu'elle reçut le 10 mai.

De même, "l'interview" de Gamelin sur les raisons de son plan. Cet article original dans sa forme et intéressant sur le fond permet de bien se rendre compte que la défense sur la Dyle était loin d'être stupide, comme on l'a si souvent dit. A la lecture de cet article on pourrait presque absoudre Gamelin et considérer que la responsabilité de la défaite finalement ne lui incombe pas, puisque son plan était logique.
C'est que l'article omet les questions les plus gênantes pour le généralissime, comme par exemple: pourquoi les 2ème et 9ème armées, en plein centre de notre dispositif, furent-elles si faiblement dotées en matériel et eurent-elles la garde d'un secteur si vaste? Pourquoi l'armée française, pendant les 9 longs mois de la drôle de guerre, n'a-t-elle pas truffé la ligne frontière de champs de mines et de retranchements, comme les Allemands l'ont fait devant la ligne Siegfried? Pourquoi est-elle restée l'arme au pied alors que les Allemands multipliaient les manoeuvres, répétant dans le détail et même sur maquette grandeur nature les moindres faits à réaliser le jour J? Pourquoi avoir attendu pour procéder à l'extension du front anglais, ceux-ci entassant sans aucun bénéfice 9 bonnes divisions de Louvain à Wavre? Pourquoi ne pas avoir mis la pression sur les services administratifs de l'armée pour la réception des matériels (des centaines d'avions et de chars se trouveront encore dans les divers parcs le 10 mai et feront défaut sur le front) ? Pourquoi n'y avait-il pas d'armée de réserve disponible au centre (là Gamelin joue sur les mots, disant qu'il y avait un Etat-Major d'armée en réserve, celui de la 6ème armée du général Touchon. Or ce n'est pas un Etat-Major qu'il nous aurait fallu, mais une véritable armée, la 7ème par exemple...)?
Bref, l'article est riche et bien vu, mais à omettre certains aspects il donne par trop la part belle à Gamelin pour se justifier et se transforme dès lors en plaidoirie pro domo.
Oui le plan Dyle était logique. Non Gamelin n'est pas étranger à la défaite. Il en est même le premier responsable.

EDriant
Admin
Admin

Nombre de messages : 135
Age : 49
Situation géo. : France
Date d'inscription : 09/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://driant.boisdescaures@laposte.net

Revenir en haut Aller en bas

Europe Gamelin

Message par Tobrouk le Lun 18 Aoû - 12:29

Ben oui EDriant!

D'accord avec toi, comment dire que Gamelin était étranger à la défaite alors qu'il a plongé l'armée française dans le chaos!

Il y avait une armée en 1940, nous ne cessons de la répèter, de bons régiments qui se sont vaillamment battus.

Les régiments de tirailleurs, ceux de montagne face aux Italiens.........ceux de forteresse etc..

Amitiés

Tobrouk
Admin
Admin

Nombre de messages : 2753
Age : 67
Situation géo. : Evreux
Loisirs : Math, histoire militaire, science, astronomie et météo!
Date d'inscription : 10/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum