La bicyclette bleue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Français La bicyclette bleue

Message par capablanca le Ven 18 Juil - 18:03

Je viens de visionner à nouveau La bicyclette bleue et je dois dire que j’ai des difficultés à accrocher. En effet les passages de morceaux de BO de la radio d’époque sont vraiment chaotiques. Quand j’écoute Paul Reynaud parler de Weygand et de la bataille de la Somme et de l’Aisne, j’ai vraiment des difficultés à imagine que la drôle de guerre n’est pas encor fini. Moins grave, mais pas très sérieux, le jeune lieutenant qui porte les galons… d’un capitaine. Il me semble même que les deux héroïnes cherchent le beau et jeune lieutenant sur une carte en indiquant la progression des Allemands dans le nord de la France, alors que les Allemands n’ont pas encor attaqués la Hollande et la Belgique…
lol! lol! lol! lol! lol!

_________________
QUI OSE GAGNE !
avatar
capablanca
Admin
Admin

Nombre de messages : 532
Age : 38
Date d'inscription : 28/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Français Re: La bicyclette bleue

Message par mikedonovan le Ven 18 Juil - 18:54

Salut Capablanca

Je n'ai jamais vu le film mais de la façon dont tu en parle il me semble qu'il y à pas mal d'erreurs Historique. S'il repasse à la télé j'essayerai de le voir quand même.

A plus Mike Smile
avatar
mikedonovan
Admin
Admin

Nombre de messages : 975
Age : 45
Situation géo. : var
Loisirs : passionné d'histoire
Date d'inscription : 02/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.orange.fr

Revenir en haut Aller en bas

Français Bicyclette

Message par Tobrouk le Ven 18 Juil - 21:25

Régine Déforges ne passe pas pour être une grande historienne, un autre de ses livres, la "la dernière colinne", sensé se passer à Diên Biên Phu et en Indo en général, ressemble plus à un film de cu.........qu'à un film historique, alors la bicyclette bleue, à part Laetitia Casta, pas terrible!

amitiés

Tobrouk
Admin
Admin

Nombre de messages : 2753
Age : 67
Situation géo. : Evreux
Loisirs : Math, histoire militaire, science, astronomie et météo!
Date d'inscription : 10/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Français Re: La bicyclette bleue

Message par capablanca le Ven 18 Juil - 21:57

Un petit résumé pour le fun lol

Première partie : Août 1939. A Montillac, dans la propriété bordelaise de la famille Delmas, un été langoureux touche à sa fin. Léa Delmas vient de fêter ses dix-huit ans. Date qu’elle a choisie pour annoncer son amour à Laurent d’Argilat, qu’elle aime secrètement depuis l’enfance. Mais Laurent aime Camille, la meilleure amie de Léa. Sa fi erté juvénile blessée, elle sillonne les routes de campagnes sur sa bicyclette bleue, hagarde et déchirée par la douleur. Mais la volonté de ce coeur blessé n’en devient que plus forte, une chose est sûre : elle l’aura ! La guerre éclate… Entière, sa jalousie explose sans retenue lorsqu’elle apprend leurs fi ançailles, auxquelles elle assiste uniquement pour tenter de semer le doute dans l’esprit de Laurent. Impulsive, n’écoutant que son amour, elle saisit la première occasion de se rendre à Paris chez ses tantes Albertine et Lisa, sous prétexte de poursuivre ses études mais dans l’espoir d’y retrouver Laurent. Nouvelle blessure : Laurent lui apprend qu’il s’est marié. Il n’en faut pas plus à François Tavernier, un ami de Laurent qui a assisté à la scène, pour tenter sa chance. Le cauchemar se poursuit pour Léa quand Camille lui annonce qu’elle est enceinte. Elle traverse désormais la vie telle un ange sans rayons, égaré dans sa route. Confrontée aux réalités de la guerre et à de nouvelles responsabilités, Léa doit grandir plus vite que prévu. Elle rencontre Raphaël Mahl, un écrivain juif et homosexuel, leurs chemins se recroiseront au coeur des ténèbres de l’Occupation. Elle continue à aimer désespérément Laurent, malgré l’insistance de François. C’est l’exode de Paris.

Seconde partie : Léa, Camille et le bébé arrivent fi nalement à Montillac, mais la joie du retour est vite abrégée par la réquisition du domaine par les Allemands. Commence alors la période des temps obscurs. L’hiver des privations et de la souffrance morale a succédé à l’été des vendanges et de la joie de vivre. C’est le règne des lâches et de l’opposition souterraine des courageux, comme le père de Léa qui organise en compagnie de son frère Adrien, le réseau de Résistance “Jeannot”. C’est aussi le temps des trahisons : Françoise, la grande soeur de Léa, scandalise sa famille en ayant une liaison avec l’un des offi ciers allemands qui occupent la propriété. Toujours partagée entre son amour pour Laurent, qui s’est échappé d’un camp pour les rejoindre, et sa mystérieuse attirance pour François, elle succombe de nouveau à ce dernier malgré l’ambiguïté de ses rapports avec l’ennemi. Elle s’engage désormais activement dans la Résistance. En remontant à Paris pour tenter de ramener un radio émetteur, elle retrouve Raphaël Mahl. Blessé par la Gestapo, protégé par Léa qui tente de l’emmener avec elle à Montillac, Raphaël se sacrifi e lors d’un contrôle pour sauver son amie. De retour à Montillac, effondrée, elle revoit Mathias, son ami d’enfance, de retour des camps de travail allemands. Il est devenu milicien. Un soir, il la viole. Les dix-huit ans de Léa semblent loin…

_________________
QUI OSE GAGNE !
avatar
capablanca
Admin
Admin

Nombre de messages : 532
Age : 38
Date d'inscription : 28/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Français Re: La bicyclette bleue

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum