Hitler's African victims

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Français Hitler's African victims

Message par Tobrouk le Lun 16 Juin - 2:28

Raffael Scheck, un chercheur americain, a publie
un ouvrage intitule "Hitler's African Victims: The German Army
Massacres of Black French Soldiers in 1940" (2006, Cambridge University
Press) - une etude qu'on considere comme excellente, mais qui reste
malheureusement tres mal connue dans les pays francophones. Dans ce
livre tres fouille, il affirme entre autres qu'au moins 3.000
combattants noirs de l'armee francaise ont ete massacres par les
troupes allemandes entre mai et juin 1940.


Les crimes de l'armee allemande etaient sans aucun doute racistes. Les
cliches racistes qui existaient en Allemagne depuis l'epoque coloniale
fussent encore renforces par la propagande nazie qui presentait les
soldats noirs comme des "sauvages" et les accusait de nombreuses
atrocites contre les soldats allemands. On accusait, entre autres, les
combattants noirs de mutiler leurs ennemis a l'aide

des coupe-coupes - le nombre des cas de telles mutilations gut
gonfle par la propagande allemande. De meme il arrivait souvent que des
unites allemandes tuaient les soldats francais noirs blesses ou faits
prisonniers pour se venger de leurs grandes pertes humaines - les
combattants africains etaient en effet tres intrepides et opposaient
une resistance farouche aux Allemands.


Pendant et apres la guerre, les autorites francaises faisaient
malheureusement trop peu de cas des crimes commis contre les soldats
noirs.



Amitiés

_________________
La vie est un long fleuve tranquille
.

Tobrouk
Admin
Admin

Nombre de messages : 2753
Age : 66
Situation géo. : Evreux
Loisirs : Math, histoire militaire, science, astronomie et météo!
Date d'inscription : 10/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum