Avions bombardier moyen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Europe Avions bombardier moyen

Message par avz94 le Jeu 29 Nov - 23:28

JUNKERS JU 86

En Allemagne, au début des années 1930, on s'employait à jeter les bases de la future Luftwaffe. Le Ju 86 fut conçu comme un avion de transport susceptible d'emporter dix passagers, mais aussi et surtout comme bombardier quadriplace.

Elaboré autour de deux moteurs Junkers-Jumo 205, le premier des trois prototypes réalisés effectua son vol initial dans le courant de l'année 1934. Les performances de l'appareil furent décevantes. Néanmoins, sa production en série fut lancée. Les premiers bombardiers Ju 86A-1 entrèrent en service dès février 1936, et la Swissair réceptionna le Ju 86B en avril de la même année.

Engagés en Espagne au sein de la Légion Condor aux côtés des troupes du général Franco, cinq Ju 86D-1 équipés de moteurs Jumo 205C participèrent aux combats. Le manque de fiabilité de ces appareils fut mis en évidence; ainsi les propulseurs s'avérèrent peu sûrs, et l'appareil dans son ensemble se révéla largement inférieur au Heinkel 111, plus moderne et plus efficace. De fait, le Luftwaffe, déçue par les performances du Ju 86D, poussa la firme à mettre au point un appareil aux capacités accrues. La production de Ju 86D prit fin en 1938, bien que deux prototypes aient été équipés en vue de mettre au point une version haute altitude.

Type : avion bombardier moyen quadriplace
Moteur : 2 Junkers Jumo 205C diesel de 600 ch
Performances : vitesse maximale 325 km/h
Plafond pratique 5 900 m
Autonomie : 1 500 km
Masse : à vide équipé 5 150 kg; maximale au décollage 8 200 kg
Dimensions : envergure 22,50 m; longueur 17,87 m; surface alaire 82 m2
Armement : 3 mitrailleuses de 7,92 mm et 800 kg de bombes

Image hébergée par servimg.com
avatar
avz94
Admin
Admin

Nombre de messages : 529
Age : 56
Situation géo. : PARIS
Date d'inscription : 05/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais

Revenir en haut Aller en bas

Europe Re: Avions bombardier moyen

Message par avz94 le Jeu 29 Nov - 23:36

DORNIER DO 215

Conçu en 1934 comme appareil postal capable de transporter six passagers, le Dornier 17 fut très vite remarqué par les militaires allemands. Des versions de bombardement, en particulier le Do 17E-1, oudes versions de reconnaissance furent réalisées et entrèrent en service opérationnel au sein des unités de la Légion Condor dès 1937. Plus de mille sept cents appareils furent produits entre 1939 et 1940. Ce monoplan à aile haute cantilever fit l'objet d'une version spécifiquement réalisée pour l'exportation : le Do 215.

Comme ses prédécesseurs, le Do 215, bimoteur de construction entièrement métallique, possédait un habitacle entièrement vitré placé en avant du cercle de rotation des hélices.
Dix huit exemplaires dotés de moteurs DB 601-7 de mille soixante quinze chevaux furent commandés par la Suède en 1939. Frappés d'embargo, ils furent pris en compte par la Luftwaffe et utilisés pour la reconnaissance stratégique. D'autre furent, après transformation, engagés dans des opérations de chasse de nuit. En fait, seuls deux exemplaires, livrés en 1940 à l'URSS, opérèrentdans des forces extérieures à l'axe.

Type : avion bombardier moyen quadriplace
Moteur : 2 moteurs Daimler-Benz Db 601A de 1 075 ch
Performances : vitesse maximale 500 km/h
Plafond pratique 9 000 m
Autonomie : 3 000 km
Masse : maximale au décollage 8 600 kg
Dimensions : envergure 18 m; longueur 16,30 m; surface alaire 55 m2
Armement : 7 mitrailleuses de 7,92 mm et 1 000 kg de bombes

Image hébergée par servimg.com
avatar
avz94
Admin
Admin

Nombre de messages : 529
Age : 56
Situation géo. : PARIS
Date d'inscription : 05/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais

Revenir en haut Aller en bas

Europe Re: Avions bombardier moyen

Message par avz94 le Jeu 29 Nov - 23:37

DORNIER DO 17Z

Répondant à une demande de la compagnie aérienne Lufthansa se rapportant à un avion postal, la firme Dornier réalisa un appareil désigné Do 17, dont les trois prototypes furent construits en 1934 et testés l'année suivante. La finesse de son fuselage allait valoir à l'appareil le surnom de crayon volant.

Le Do 17 présentant certaines capacités militaires, la Luftwaffe demanda la réalisation d'un quatrième prototype, qui prit l'air à l'été de 1935 et donna lieu par la suite à une production de série.

De toutes les versions produites, la plus prolifique fut le Do 17Z, construit à raison de 1 700 exemplaires. Les nombreuses sous-versions auxquelles donna lieu cet appareil furent employées pour le bombardement, la reconnaissance et la chasse de nuit. Les principales versions sont le Do 17Z-1, avion de bombardement; le Do 17-3, avion de reconnaissance; le Do 17Z-10, avion de chasse de nuit.

Type : avion bombardier moyen
Moteur : 2 moteurs Bramo 323P de 1 000 ch
Performances : vitesse maximale à 1 220 m 410 km/h
Plafond pratique 8 200 m
Autonomie : 1 160 km
Masse : maximale au décollage 8 590 kg
Dimensions : envergure 18,20 m; longueur 15,80 m; surface alaire 55 m2
Armement : 7 mitrailleuses de 7,92 mm et 1 000 kg de bombes

Image hébergée par servimg.com
avatar
avz94
Admin
Admin

Nombre de messages : 529
Age : 56
Situation géo. : PARIS
Date d'inscription : 05/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais

Revenir en haut Aller en bas

Europe Re: Avions bombardier moyen

Message par avz94 le Sam 1 Déc - 1:29

HEINKEL HE 111

En 1935, après deux prototypes civils présentés pour donner le change, Heinkel et le RLM annonçaient la couleur avec une troisième machine expérimentale conçue en tant que prototype de bombardier. D'ailleurs, quelques mois plus tard, la Légion Condor qui combattait en Espagne recevait ses premiers He 111. Cet avion devait constituer, au début de la seconde guerre mondiale, la cheville ouvrière de l'aviation de bombardement allemande.

C'est au cours de la bataille d'Angleterre que la vulnérabilité de l'appareil allait apparaître de plus en plus manifeste. Aussi devait-on à partir de ce moment l'utiliser surtout dans diverses missions de transport.

Au total, 8 versions ont été développées. L'une d'elles, le He 111H à donné naissance à plus de 20 variétés. Citons, par exemple, le He 111H-16, l'un des plus célèbre, le He 111H-0, destiné aux bombardements de nuit sur la Grande-Bretagne, le He 111H-20/RI de transport de parachutistes.

Type : avion bombardier moyen
Moteur : 2 moteurs Jumo 211F-2 de 12 cylindres en V de 1 350 ch
Performances : vitesse maximale au niveau de la mer 365 km/h
Plafond pratique 6 700 m
Autonomie : 1 950 km
Masse : à vide 8 630 kg; maximale au décollage 14 000 kg
Dimensions : envergure 22,60 m; longueur 16,40 m; hauteur 4 m; surface alaire 86,50 m2
Armement : 1 canon MG FF de 20 mm; 1 mitrailleuse MG 131 de 13 mm et 3 MG 81Z de 7,92 mm; 1 000 kg de bombes

Image hébergée par servimg.com
avatar
avz94
Admin
Admin

Nombre de messages : 529
Age : 56
Situation géo. : PARIS
Date d'inscription : 05/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais

Revenir en haut Aller en bas

Europe Re: Avions bombardier moyen

Message par avz94 le Sam 1 Déc - 1:30

HEINKEL HE 111E

La conception du bimoteur Heinkel He 111 remonte à 1934, époque de la renaissance clandestine de la Luftwaffe. Siegfried et Walter Günter, ses concepteurs, en firent un avion de transport commercial extrapolé du He 70 mais facilement transformable en bombardier. Et ce fut cette seconde utilisation qui influa sur sa carrière commencée le 25 février 1935. Le He 111 constitua l'épine dorsale de la force de bombardement stratégique allemande jusqu'en 1945.

Le Heinkel He 111 devait donner naissance à une multitude de versions. Ainsi le He 111E qui fut produit à partir de 1938 devait remplacer le He 111D construit à quelques unités seulement en raison du manque de moteurs Daimler-Benz DB 600Ga de 950 ch dont il était doté. Equipé de deux moteurs Junkers Jumo 211A-1 de 1000 ch, il était plus rapide que son rival, le bombardier Armstrong Whitworth Whitley III. Pouvant emporter 2 tonnes de bombes en soute, le He 111E disposait d'une charge offensive supérieure à celle de ses prédécesseurs.

Le He 111E participa à la guerre d'Espagne où il équipa les quatre staffeln de bombardement du Kampfgruppe 88, puis à l'attaque contre la Pologne en septembre 1939 et enfin lors de l'offensive à l'Ouest de mai-juin 1940. Seulement 200 exemplaires de la version E furent construits sur les 7 300 He 111 essemblés pendant dix ans de 1935 à 1945.

Type : avion bombardier moyen
Moteur : 2 moteurs Jumo 211A-1 de 1 000 ch
Performances : vitesse maximale 380 km/h
Plafond pratique 7 500 m
Autonomie : 2 500 km
Masse : à vide 7 400 kg; maximale au décollage 13 200 kg
Dimensions : envergure 22,60 m; longueur 16,40 m; hauteur 4 m; surface alaire 86,50 m2
Armement : 6 mitrailleuses et 2 000 kg de bombes

Image hébergée par servimg.com
avatar
avz94
Admin
Admin

Nombre de messages : 529
Age : 56
Situation géo. : PARIS
Date d'inscription : 05/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais

Revenir en haut Aller en bas

Europe Re: Avions bombardier moyen

Message par avz94 le Sam 1 Déc - 1:32

JUNKERS JU 88

De 1936 à 1939, plusieurs prototypes se sont succédés : le cinquième devait être engagé dans une tentative de record au cours de laquelle l'avion parcourut un circuit fermé de 1 000 km à la vitesse de 517 km/h avec une charge utile de 2 000 kg.

Ses bonnes performances et l'importance de sa charge de bombes ne devaient pas masquer très longtemps l'insuffisance dramatique de son armement défensif.

Une nouvelle mise au point fut donc nécessaire. La série Ju 88A devait donner lieu à elle seule à la réalisation de 17 variantes. Au contraire, le Ju 88B était abandonné, tandis que le Ju 88C et le Ju 88D devaient jouer un röle considérable au sein de la Luftwaffe. Les succès de la chasse alliée devaient entraîner la mise au point dans un délai très court du Ju 88S, un bombardier rapide; avec le Ju 88T, appareil de reconnaissance photographique, ils furent les dernières versions de série.

Type : avion bombardier moyen quadriplace
Moteur : 2 moteurs Junkers Jumo 211J de 12 cylindres en V inversé de 1 350 ch
Performances : vitesse maximale à 5 300 m 470 km/h
Plafond pratique 8 200 m
Autonomie : 2 730 km
Masse : à vide équipé 9 860 kg; maximale au décollage 14 000 kg
Dimensions : envergure 20 m; longueur 14,40 m; hauteur 4,85 m; surface alaire 54,50 m2
Armement : 5 ou 6 mitrailleuses réparties en défense dans l'habitacle et 2 000 kg de bombes

Image hébergée par servimg.com
avatar
avz94
Admin
Admin

Nombre de messages : 529
Age : 56
Situation géo. : PARIS
Date d'inscription : 05/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais

Revenir en haut Aller en bas

Europe Re: Avions bombardier moyen

Message par avz94 le Sam 1 Déc - 23:41

FOCKE WULF 200 CONDOR

Il ne fallut qu'une seule année à Kurt Tank pour réaliser le Focke Wulf 200 qui vola pour la première fois le 27 juillet 1937. En dépit de cette courte gestation, l'appareil, un monoplan à aile basse quadrimoteur entièrement métallique, pouvant transporter 26 passagers dans deux cabines, se révéla excellent. Il battit de nombreux records de vitesse et de distance à partir de 1938.

Avion civil au départ, une dizaine d'exemplaires furent livrés à des compagnies allemandes, danoise et brésiliennes, le Condor entama rapidement une carrière militaire.
Une version armée, le Fw 200C, fut réalisée et participa à la campagne de Norvège en avril-mai 1940. Son grand rayon d'action fit par la suite de lui un adversaire redoutable pour les convois maritimes alliés. A la fin du conflit il fut utilisé comme avion de transport. Au total 285 Condor furent construits.

Type : avion bombardier de reconnaissance à long rayon d'action
Moteur : 4 moteurs Bramo 323R en étoile de 1 200 ch
Performances : vitesse maximale 360 km/h
Plafond pratique 6 000 m
Autonomie : 14 heures
Masse : maximale au décollage 24 520 kg
Dimensions : envergure 32,85 m; longueur 23,45 m; surface alaire 119,85 m2
Armement : intérieur 4 mitrailleuses MG 131 de 13 mm et 1 canon de 20 mm; 5 bombes de 250 kg

Image hébergée par servimg.com
avatar
avz94
Admin
Admin

Nombre de messages : 529
Age : 56
Situation géo. : PARIS
Date d'inscription : 05/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais

Revenir en haut Aller en bas

Europe Re: Avions bombardier moyen

Message par avz94 le Sam 1 Déc - 23:44

ARADO 234

C'est à partir de mars 1944 que l'Arado Ar 234B-0 Blitz (éclair) fut mis en production à Alt Lonnewitz dans une usine proche de la frontière tchécoslovaque. Cet appareil fut rapidement suivi d'une nouvelle version baptisée B-1, destinée à la reconnaissance armée. Elle était pourvue d'un canon fixe de vingt millimètres MG 151 qui tirait vers l'arrière en vision indirecte. Cette dernière machine bénéficiait des recherches de pointe de l'aéronautique militaire allemande: un équipement électronique sophistiqué et plusieurs appareils photographiques.

Un configuration B-2 consacrée au bombardement fut ensuite réalisée et construite à un grand nombre d'exemplaires. Cette version pouvait transporter deux mille kilos de charge et était dotée d'un système de pilotage automatique sur trois axes, d'un système performant pour le bombardement en vol horizontal et en piqué léger. Les premiers Arado 234 en service exécutèrent leurs vols initiaux à Juvincourt en juillet 1944, munis de leur chariot largable. Ces vols eurent donc lieu avant ceux des Me 262 et des Méteor. Environ trois cent Arado 234 furent construits, dont deux cent dix appartenant à la configuration B furent opérationnels. Ils disposaient de deux moteurs Jumo 004.B de neuf cents kilo de poussée autorisant, sans la charge de bombes, une vitesse de sept cent quarante deux kilomètres heure et une autonomie de mille trois cent soixante kilomètres.

Certaines escadrilles d'Arado Blitz réalisèrent des raids sur la Grande-Bretagne. Toutefois, l'unité la plus célèbre fut celle commandé par R. Kowalewski qui mena des attaques de jour contre le pont de Remagen sur le Rhin. Ces offensives aérienne qui se poursuivirent pendant dix jours coupèrent le pont en deux dès l'impact d'une bombe de mille kilo. Le Blitz fut le premier avion à réaction de reconnaissance et de bombardement de l'histoire de l'aéronautique.

Type : avion monoplan de bombardement et de reconnaissance
Moteur : 2 moteurs Jumo 109 004B.1 de 900 kg de poussée statique
Performances : vitesse maximale 742 km/h
Autonomie : 1 360 km
Dimensions : envergure 14,44 m; longueur 12,64 m; hauteur 4,33 m
Armement : jusqu'à 1 500 kg de bombes

Image hébergée par servimg.com
avatar
avz94
Admin
Admin

Nombre de messages : 529
Age : 56
Situation géo. : PARIS
Date d'inscription : 05/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais

Revenir en haut Aller en bas

Europe Re: Avions bombardier moyen

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum