Les appareils de reconnaissance et d'observation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Europe Les appareils de reconnaissance et d'observation

Message par avz94 le Ven 9 Nov - 20:54

HEINKEL HE.70 F-1

Conçu pour concurrencer le remarquable Lockheed ORION américain, le Heinkel He.70, qui vola pour la première fois en décembre 1932 et fut d'abord commandé par la Lufthansa, bénéficia d'une étude tout à fais soignée. Cette machine postale, qui pouvait accueillir quatre passagers, se présentait comme un svelte monoplan, aux lignes aérodynamiques particulièrement pures. Doté d'une voilure basse, d'un habitacle surélevé destiné aux deux membres d'équipage et d'une cabine réservée aux passagers, le Heinkel He.70 fut équipé du moteur BMW VI de six cent trente chevaux et d'un train d'atterrissage d'abord caréné mais bien vite rendu escamotable. Au cours de l'année 1933, l'appareil atteignit la vitesse remarquable de trois cent soixante dix sept kilomètres à l'heure et battit ainsi huit records mondiaux. Le Heinkel He.70-A, première version de série fut mise en service sur les lignes intérieures allemandes à partir de juin 1934.

La mise en place d'un propulseur plus puissant, le BMW VI 7,3 de sept cent cinquante chevaux, fut assez vite envisagée pour la création d'appareils de transport et de liaison à usage civil mais surtout militaire. En fait, la majorité des He.70 construits, deux cent quatre vingt quinze contre vingt huit, furent utilisés comme appareils de combat. Spécialisés dans les missions de reconnaissance, le He.70 F-1 et F-2 équipèrent de nombreuses unités de la Luftwaffe. Dix-huit exemplaires furent employés par la Légion Condor, tandis que Onze autres étaient mis en oeuvre par l'aviation nationaliste espagnole. Le rayon d'action limité de ces appareils et leur manque de protection contre l'incendie leur interdirent cependant de participer aux opérations de guerre après 1940.

Type : avion monomoteur de reconnaissance
Moteur : 1 BMW VI 7,3 de 750 ch
Performances: vitesse maximale 360 km/h
Plafond pratique 5 485 m
Autonomie : 1 250 km
Masse : au décollage 3 640 kg
Dimension : envergure 14,80 m; longueur 11 ,70 m; hauteur 3,25 m

Image hébergée par servimg.com
avatar
avz94
Admin
Admin

Nombre de messages : 529
Age : 56
Situation géo. : PARIS
Date d'inscription : 05/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais

Revenir en haut Aller en bas

Europe Re: Les appareils de reconnaissance et d'observation

Message par avz94 le Ven 9 Nov - 20:56

HEINKEL HE.70 L

Le Heinkel He.70 L trouve ses origine dans le He.70, un avion postal rapide, capable d'emprter un équipage de deux membres et quatre passagers à la vitesse de 300 km/h et de concurrencer les Lockheed ORION utilisés aux mêmes fins par la compagnie Swissair. Conçu par les frères Günter, ingénieurs de talent, le nouvel appareil se caractérisait par des lignes aérodynamiques, un habitacle surélevé, dans lequel prenaient place un pilote et un navigateur, et une cabine quadriplace.

Le prototype de cet avion effectua son vol initial le 1 er décembre 1932 et battit plusieur records mondiaux de vitesse entre mars et avril 1933. Outre des versions civiles, le He.70 donna naissance à plusieurs modèles militaires, qui entrèrent en service dans la Luftwaffe, après avoir été testé, notamment en cequi concerna le He.70 F, dans les opérations liées à la guerre d'Espagne.

La Hongrie s'intéressant au He 70, la firme Heinkel réalisa une version plus évolué de l'avion, le He.70 L, ou He.170, qui se caractérisait par un moteur Gnome-Rhône 14 K Mistral Major de 910 ch. Une vingtaine de machines de ce type furent livrées à l'aviation militaire hongroise et employées pour des missions de reconnaissance jusqu'en juillet 1941.

Type : avion de reconnaissance et de liaison
Moteur : 1 Gnome-Rhône 14 K Mistral Major de 910 ch
Performances: vitesse maximale 400 km/h
Plafond pratique 6 000 m
Masse : au décollage 3 700 kg; à vide 2 600 kg
Dimension : envergure 14,80 m; longueur 11 ,70 m; hauteur 3,25 m
Armement : 3 mitrailleuses de 7,92 mm; bombes

Image hébergée par servimg.com
avatar
avz94
Admin
Admin

Nombre de messages : 529
Age : 56
Situation géo. : PARIS
Date d'inscription : 05/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais

Revenir en haut Aller en bas

Europe Re: Les appareils de reconnaissance et d'observation

Message par avz94 le Ven 9 Nov - 20:59

FOCKE-WULF Fw 189 UHU

En février 1937, les responsables allemands émirent une spécification concernant un avion de reconnaissance à court rayon d'action à destination des firmes Arado, Hamburger Flugzenbau et Focke-Wulf. L'ingénieur Kurt Tank pour cette dernière réalisa un monoplan à aile basse cantilever de construction entièrement métallique. L'assemblage de l'avion débuta en avril 1937 et le premier prototype effectua son vol initial en juillet 1938 piloté par tank lui-même.

Deux autres prototypes armés furent mis au point durant l'année 1938. Les qualités affichées par ces appareils valurent à la firme Focke-Wulf un contrat de développement concernant un quatrième prototype. Celui-ci servit à la réalisation définitive du premier Fw 189A de série doté de deux moteurs Argus As 410A-1 et équipé de deux mitrailleuses MG-15.

Le cinquième prototype à l'habitacle modifié donna naissance au Fw 189B à double commande d'entraînement qui fut construit en treize exemplaires. Au total, la production du Fw 189 atteignit huit cent soixante quatre machines, dont certaines furent construites par la SNAC-ASO à Bordeaux-Mérignac.

Type : avion de reconnaissance tactique
Moteur : 2 Argus As 410A-1 de 465 ch
Performances: vitesse maximale 335 km/h
Plafond pratique : 7 000 m
Autonomie : 670 km
Masse : 3 950 kg
Dimension : envergure 18,40 m; longueur 12 ,03 m; surface alaire 38 m2
Armement : 2 mitrailleuses Mg-15 de 7,92 mm et 2 mitrailleuses MG-17 de 7,92 mm, plus 4 bombes de 50 kg

Image hébergée par servimg.com
avatar
avz94
Admin
Admin

Nombre de messages : 529
Age : 56
Situation géo. : PARIS
Date d'inscription : 05/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais

Revenir en haut Aller en bas

Europe Re: Les appareils de reconnaissance et d'observation

Message par avz94 le Ven 9 Nov - 21:01

HENSCHEL HS.126

Le Henschel Hs 126 était un dérivé de l'avion à aile parasol Hs 122. La combinaison d'une cellule du Hs 122A avec un moteur Junkers donna naissance au prototype du Hs 126 qui prit l'air en 1936. Ce biplace de reconnaissance disposait cependant d'une nouvelle voilure.

Ce premier prototype ne donna pas entière satisfaction. Deux machines de développement lui succédèrent mais elles étaient pourvues de moteurs différents. C'est à partir du troisième prototype que 10 appareils de présérie furent réalisés durant l'année 1937.

Les Hs 126A-1 ainsi mis au point entrèrent en service dans la Luftwaffe dont le rééquipement des formations de reconnaissance était déjà bien avancé au début de la seconde guerre mondiale. Certains servirent avec la Légion Condor en Espagne; ils furent retirés des premières lignes en 1942.

Type : avion de reconnaissance à court rayon d'action
Moteur : 1 Bramo 232A-1 en étoile de 850 ch
Performances: vitesse maximale 310 km/h
Plafond pratique : 8 300 m
Autonomie : 720 km
Masse : 3 090 kg
Dimension : envergure 14,50 m; longueur 10,85 m; surface alaire 31,60 m2
Armement : 2 mitrailleuses de 7,92 mm plus 1 bombe de 110 kg ou 5 bombes de 10 kg

Image hébergée par servimg.com
avatar
avz94
Admin
Admin

Nombre de messages : 529
Age : 56
Situation géo. : PARIS
Date d'inscription : 05/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais

Revenir en haut Aller en bas

Europe Re: Les appareils de reconnaissance et d'observation

Message par avz94 le Ven 9 Nov - 21:06

Fieseler FI 156 STORCH

Le Fieseler Fi 156 Storch, qui débuta sa carrière en 1935, est sans aucun doute un des plus remarquables avions à décollage et à atterrissage courts de la seconde guerre mondiale. Monoplan à aile haute contreventée il était doté d'un dispositif hypersustentateur d'une grande efficacité qui lui permettait de prendre son vol sur une distance de 60 m et d'atterir en 20 m. Conçu pour les conditions de vol limites, il était pourvu d'une structure mixte légère mais résistante, constituée de tubes d'acier pour le fuselage et de bois pour les ailes. Son fuselage et sa voilure étaient entoilés. Destiné à opérer sur les terrains les plus variés, il disposait d'un train d'atterrissage articulé capable d'absorber les chocs durant le roulage.
Ces remarquables performances furent démontrées dans le courant de l'année 1936 par 10 appareils de présérie qui convainquirent l'armée allemande qu'elle pouvait se doter avec lui d'un avion capable d'opérer dans les conditions les plus extrêmes. La production de série débuta dès 1937.

Les capacités opérationnelles du Fi 156 lui permirent d'évoluer sur tous les théâtres d'opérations où fut engagée la Wehrmacht. Employé avec une terrible efficacité comme appareil d'observation er de réglage d'artillerie, mission au cours desquelles l'équipage pouvait mettre à profit le champs de vision exceptionnel offert par l'habitacle, le Storch méla sa silhouette caractéristique à toutes les grandes actions de destruction du conflit. Il servit d'autre part aux liaisons les plus difficiles et aux coups de mains les plus spectaculaires comme la libération, en 1943, de Mussolini ou les derniers contacts avec Berlin en ruines. Au total 2 900 Fieseler Storch furent produits.

Type : avion biplace de reconnaissance et de coopération
Moteur : 1 Argus As 10C-3 de 240 ch
Performances: vitesse maximale au niveau de la mer 175 km/h; vitesse minimale pratiquement nulle dans certaines conditions de vents contraires
Plafond pratique : 4 600m
Autonomie : 385 km
Masse : maximale au décollage 1 325 kg
Dimension : envergure 14,25 m; longueur 9,90 m; surface alaire 26 m2
Armement : 1 mitrailleuses de 7,92 mm tirant vers l'arrière

Image hébergée par servimg.com
avatar
avz94
Admin
Admin

Nombre de messages : 529
Age : 56
Situation géo. : PARIS
Date d'inscription : 05/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais

Revenir en haut Aller en bas

Europe Re: Les appareils de reconnaissance et d'observation

Message par avz94 le Lun 12 Nov - 23:06

DORNIER DO 17P

Conçu à l'origine comme avion de transport destiné à la Lufthansa, le Do 17 fut refusé par cette dernière en 1934. Toutefois, ses performances éveillèrent l'intérêt de la Luftwaffe renaissante en 1935 et l'on décida de le transformer en bombardier. Le Do 17 entra en production en 1936 dans sa version E1 et fut le premier avion allemand à être construit à la chaîne à l'aide de sous-ensemble produits par d'autres firmes. En 1938, le Do 17 V8 fut présenté au meeting de Zurich où il fit forte impression et l'on extrapola le Do 17 M. Néanmoins, la pénurie de moteurs DB 600 dont il était équipé, conduisit à leur remplacement par des Bramo 323.

Dans le même temps, on réalisa le Do 17 V15 qui se différenciait du V8 par ses moteurs BMW 132 M et par ses aménagements internes permettant l'emport de deux caméras. Après des essais satisfaisants, il fut mis en production sous la désignation Do 17 P1. Utilisé dès la guerre d'Espagne, le Do 17 P1 accomplit des missions de reconnaissance lointaine pendant les premiers mois du conflit mondial. Mais son manque de puissance et d'armement défensif commençait à se faire sentir lorsqu'il se trouva confronté aux chasseurs britanniques. Relégué à la reconnaissance rapprochée dès l'été 40, le Do 17 P1 fut retiré du service actif au début de 1942.

Type : avion de reconnaissance
Moteur : 2 BMW 132 M de 865 ch
Performances : vitesse maximale au niveau de la mer 345 km/h
Plafond pratique : 6 400 m
Masse : maximale au décollage 7 650 kg
Dimensions : envergure 18 m; longueur 16,10 m; hauteur 4,55 m
Armement : 2 mitrailleuses de 7,92 mm.

Image hébergée par servimg.com
avatar
avz94
Admin
Admin

Nombre de messages : 529
Age : 56
Situation géo. : PARIS
Date d'inscription : 05/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais

Revenir en haut Aller en bas

Europe Re: Les appareils de reconnaissance et d'observation

Message par avz94 le Lun 12 Nov - 23:08

BLOHM UND VOSS BV 141

En réponse au programme édicté par le ministère de l'air du Reich en 1937, de nombreux constructeurs abordèrent l'étude d'un appareil de reconnaissance monomoteur triplace offrant le champ de vision le plus étendu possible. Parmi les solutions envisagées, le projet de l'ingénieur Richard Vogt de la Hamgurger Flugzeugbau se distingua par son originalité. L'avion proposé était en effet d'une configuration totalement asymétrique. Il se composait d'une poutre fuselage portant un moteur en étoile autour de laquelle s'articulaient deux plans d'ailes d'inégales dimensions; la plus grande, celle de droite supportait une nacelle largement vitrée abritant les trois membres d'équipage.

Un prototype, réalisé à la charge de l'entreprise, vola le 25 février 1938. Les essais effectués, qui aboutirent à la commande de cinq exemplaires, démontrèrent un manque de puissance de l'appareil. Malgré diverses modifications, en particulier la réalisation d'une version renforcée et modifiée par l'adaptation d'ailes plus effilées et d'un empennage asymétrique offrant un champ de tir plus large au mitrailleur, le Bv 141 B, cet avion qui fut testé au sein de l'Aufklärungsschule 1 de la Luftwaffe ne put prouver une réelle supériorité par rapport aux appareils conventionnels. Le projet de constituer une unité dotée de Bv 141 fut abandonné en 1942 et les études cessèrent en 1943.

Type : avion de reconnaissance tactique et d'observation
Moteur : 1 BMW 801 A en étoile de 1 560 ch
Performances : vitesse maximale au niveau de la mer 370 km/h
Plafond pratique : 10 000 m
Autonomie : 1 200 km
Masse : maximale au décollage 5 700 kg
Dimensions : envergure 17,46 m; longueur 13,96 m; surface alaire 53 m2
Armement : 2 mitrailleuses MG-17de 7,92 mm mobiles et tirant vers l'arrière; 4 bombes de 50 kg

Image hébergée par servimg.com
avatar
avz94
Admin
Admin

Nombre de messages : 529
Age : 56
Situation géo. : PARIS
Date d'inscription : 05/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais

Revenir en haut Aller en bas

Europe Re: Les appareils de reconnaissance et d'observation

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum