De Gaulle et la drôle de guerre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Europe De Gaulle et la drôle de guerre

Message par Tobrouk le Sam 14 Avr - 18:49

La drôle de guerre

Le 2 septembre, le colonel de Gaulle reçoit le commandement des chars de la 5e armée, chargée de couvrir l'Alsace à l'abri de la ligne Maginot et dont le PC est installé à Wangenbourg.

Pendant cette période, appelée "drôle de guerre", qui dure du jour de la déclaration de guerre, le 3 septembre 1939 au 10 mai 1940, la 5e armée reste comme toute l'armée française, l'arme au pied derrière la ligne Maginot.

Le colonel de Gaulle continue à promouvoir ses idées sur l'emploi des chars. Sur le terrain d'abord, en essayant de tirer le meilleur parti possible de l'outil "en miettes" qui lui est confié en demandant l'installation de moyens radio à bord des chars et surtout en créant le centre d'instruction des chars de la 5e armée à Blamont. Ensuite, il obtient du commandant d'armée, le général Bourret que l'emploi des chars de la 5e armée ne soit plus prévu seulement en accompagnement d'infanterie mais lui soit confié en liaison avec les commandants des grandes unités. En octobre 1939, il a l'occasion de présenter les unités de chars de la 5e armée au président de la République, Albert Lebrun. Enfin, en janvier 1940, il termine la rédaction d'un mémorandum intitulé L'avènement de la force mécanique qu'il adresse à Léon Blum, ancien président du Conseil, et à environ 80 personnalités civiles et militaires dont Edouard Daladier, ministre de la Défense nationale, qui juge bon de ne pas en prendre connaissance.



Amitiés

_________________
La vie est un long fleuve tranquille
.

Tobrouk
Admin
Admin

Nombre de messages : 2753
Age : 66
Situation géo. : Evreux
Loisirs : Math, histoire militaire, science, astronomie et météo!
Date d'inscription : 10/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Europe Re: De Gaulle et la drôle de guerre

Message par capablanca le Mer 18 Juil - 1:10

Il est plus facile d'adopter des idées nouvelles avec une armée qui est à reconstruire comme l'armée Allemande de 1936 . L'armée Française ce modernise, mais construit son matériel pour correspondre à un guerre de position en souvenir de 14-18, avec par exemple un chars comme le B1 bis qui pour l'époque est trop en avance sur son temps . Ce qui est un paradoxe, un matériel trop moderne pour appliquer une stratégie trop vieille .

_________________
QUI OSE GAGNE !

capablanca
Admin
Admin

Nombre de messages : 532
Age : 38
Date d'inscription : 28/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum