HONNEUR AUX TIRAILLEURS SENEGALAIS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

http://gifs.toutimages-bannedbygoogle.com/ HONNEUR AUX TIRAILLEURS SENEGALAIS

Message par gsurirey le Mar 10 Avr - 18:19

HONNEUR AUX TIRAILLEURS SENEGALAIS
LA MEMOIRE SCULPTEE DANS LA PIERRE

Gilles SURIREY, président du Souvenir Français, de la Fname-Bourgogne et du Comité d’entente des anciens combattants, et les adhérents ont rendus hommage aux tirailleurs sénégalais qui ont payé de leur vie pour se battre aux côtés des combattants de métropole un certains 17 juin 1940 à Châtillon-sur-Seine.

Les Allemands arrivèrent à Châtillon le lundi 17 juin 1940 vers midi. Il y eut quelques escarmouches entre leurs formations motocyclistes et un détachement de nos chasseurs à cheval, tandis que les avions ennemis mitraillaient les fuyards. Cette avancée poussait devant elles les rescapés des régiments coloniaux qui combattaient avec fureur.

Mais un traitement « particulier » sera réservé aux troupes coloniales capturées par l’armée allemande. Certes les combattants d’Afrique du Nord et d’Afrique noire avaient montré leur bravoure dans les batailles désespérées où ils luttèrent souvent jusqu’à leurs dernières cartouches. Mais la doctrine hitlérienne voulait qu’ils fussent considérés comme des êtres inférieurs, des « sous-hommes », et traités comme tels.

Ce 17 juin, de violents engagements eurent lieu, notamment à Villaines (64 morts), à Balot (29 morts) à Laignes (30 morts dont 12 soldats noirs) à Poinçon (6 morts), à Sainte-Colombe (8 morts et 3 civils) au hameau d'Emorots (6 morts). A Aignay, Baigneux, et tout le long de la R.N. 71, les combats furent également féroces. Dans le village aubois de Channes, on releva 47 tués.

A Châtillon-sur-Seine, en ce 17 juin 1940, 12 seront fusillés contre l’église St. Jean, 1 tué à Bec à vent, 1 à la ferme de la Grange Jacob, 1 à la Barotte, 1 sur la route de Laignes. 1 dans le parc Maître et 1 dans le jardin Saint-Antoine.

Tous les corps encore revêtus de leur uniforme et équipements seront rassemblés et inhumés au cimetière Saint-Thibaut.

La nécropole actuelle a été réalisée en 1946 sous l’égide du Souvenirs Français qui gère encore aujourd’hui toutes les tombes des carrés militaires.

Le monument inauguré le 22 octobre pèse près de 7 tonnes et à été sculpté par Yvan Baudoin, De nombreuses personnalités ont tenu à être présentes à cet hommage, parmi lesquelles Pierre Besnard sous-préfet, François Sauvadet député, Maurice Chiffon représentant le sénateur Revol, Hubert Brigand maire conseiller général de Châtillon-sur-Seine, Mohamed Ould Mohamed El Abd conseiller à l’Ambassade de la République Islamique de Mauritanie à Paris, Le lieutenant-colonel Debarge commandant le groupement de gendarmerie de Côte d’Or, l’armée de terre était représentée par l’adjudant Pascal Surirey de Lyon, la Marine par le caporal Sabatier du Cirat de Dijon, M. Labache directeur Inter-départemental des anciens combattants, Mme Brigitte Tardivon directrice départemental des anciens combattants et les présidentes et présidents d’associations patriotiques de Côte d’Or.

gsurirey

Nombre de messages : 9
Situation géo. : Côte d'Or
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 06/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fname-bourgogne.com

Revenir en haut Aller en bas

http://gifs.toutimages-bannedbygoogle.com/ Re: HONNEUR AUX TIRAILLEURS SENEGALAIS

Message par ROCO le Mer 11 Avr - 10:58



"Tirailleurs faits prisonniers en Belgique,ils se sont bien battus sur tous les fronts où ils ont été engagés......ont - il eu la reconnaissance qu'ils méritaient???

ROCO
Admin
Admin

Nombre de messages : 1304
Age : 77
Situation géo. : Loire(42)
Loisirs : chasse ,peche,sport ,télé,voyage,lecture
Date d'inscription : 02/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

http://gifs.toutimages-bannedbygoogle.com/ Re: HONNEUR AUX TIRAILLEURS SENEGALAIS

Message par roger le Dim 17 Juin - 18:46

Bonjour,
Mon père a été tué le 17 juin 40 à Arthonnais à 3 km de Channes. Il appartenait au 266è R.A.
Avez-vous des informations concernant son groupe ? ainsi que les circonstances de cet engagement d'Arthonnais ou Channes ?
Merci par avance

roger

Nombre de messages : 5
Age : 77
Situation géo. : Nérac (Lot & Garonne)
Loisirs : lecture, bricolage, jardinage.
Date d'inscription : 21/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://msn.com

Revenir en haut Aller en bas

http://gifs.toutimages-bannedbygoogle.com/ Re: HONNEUR AUX TIRAILLEURS SENEGALAIS

Message par roger le Dim 15 Juil - 20:06

En complément du passage ci-après (italique) de ce qui est écrit concernant les morts du 17 juin 40 dans le Châtillonnais, il semble que les morts, lors de la bataille d'Arthonnay de la nuit du 16 au 17juin 40, ne sont jamais signalés, alors qu'une stèle dans la chapelle d'Arthonnay comporte pas moins de 109 noms dont plusieurs "Sénégalais". Il y aurait eu également plus de 350 blessés. (Rapport pour les opérations du 16 et 17 juin 40 du Capitaine AGOSTINI 2° Batallon du 42° R.I.C)

Gilles SURIREY, président du Souvenir Français, de la Fname-Bourgogne signale que :Le 17 juin, de violents engagements eurent lieu, notamment à Villaines (64 morts), à Balot (29 morts) à Laignes (30 morts dont 12 soldats noirs) à Poinçon (6 morts), à Sainte-Colombe (8 morts et 3 civils) au hameau d'Emorots (6 morts). A Aignay, Baigneux, et tout le long de la R.N. 71, les combats furent également féroces. Dans le village aubois de Channes, on releva 47 tués.

roger

Nombre de messages : 5
Age : 77
Situation géo. : Nérac (Lot & Garonne)
Loisirs : lecture, bricolage, jardinage.
Date d'inscription : 21/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://msn.com

Revenir en haut Aller en bas

http://gifs.toutimages-bannedbygoogle.com/ Re: HONNEUR AUX TIRAILLEURS SENEGALAIS

Message par ROCO le Lun 16 Juil - 19:33

Je vois que tu es toujours dans tes recherches il va falloir que tu t'orientes sur Versailles pour avancer un peuplus . Bonne chance

ROCO
Admin
Admin

Nombre de messages : 1304
Age : 77
Situation géo. : Loire(42)
Loisirs : chasse ,peche,sport ,télé,voyage,lecture
Date d'inscription : 02/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

http://gifs.toutimages-bannedbygoogle.com/ Re: HONNEUR AUX TIRAILLEURS SENEGALAIS

Message par dynamo le Mar 17 Juil - 2:00

Massacre de Thiaroye par l’armée française

Les problèmes continuent à la Libération, dès 1944. Les soldats français blancs et les “tirailleurs sénégalais" ne sont pas traités également. Les soldes, les promotions, les équipements, sont différents. D’énormes discriminations apparaissent pour les calculs des indemnités des prisonniers. Très souvent les prisonniers africains libérés se retrouveront sans équipement et sans argent. En novembre 1944, de nombreuses rebellions se produisent en plusieurs endroits, à Morlaix, à Hyères, à Versailles, et l’armée française décide un retour forcé en Afrique. La tragédie se déroule au Sénégal.



Le 21 novembre 1944, 1 280 “tirailleurs sénégalais” sont débarqués à Dakar et sont réunis dans le camp militaire de transit de Thiaroye-sur-mer pour être démobilisés. On leur retire d’ailleurs les uniformes militaires qu’ils avaient pour les remplacer par une tenue plus ordinaire et c’est à ce moment-là qu’on les oblige de mettre le désormais bien connu chapeau rouge du mépris. Face à la désillusion devant les promesses non tenues par la France, les humiliations à cause de la couleur de la peau, et le racisme de la hiérarchie militaire au sein de l’armée française, ils insistent néanmoins pour réclamer leur solde.

Devant un nouveau refus, les tirailleurs se mutinent et le 1er décembre ils s’emparent d’un général, qui finit par leur promettre de régulariser la situation. Mais c’est un énorme mensonge !

En effet, à peine remis en liberté, ce même général, avec l’accord de sa hiérarchie, fait attaquer le camp par plusieurs unités de l’armée française appuyées par la gendarmerie ; alors même que les “tirailleurs sénégalais” sont en plein sommeil et complètement désarmés, ils sont massacrés dans cette nuit du 2 décembre 1944 vers 3 heures du matin.

On ne connaît pas le nombre exact de tués : 30 ? 60 ? 100 ? Des chiffres farfelus sont donnés. Les autorités françaises gardent le silence sur ce nombre et il n’y a jamais eu de commission d’enquête indépendante sur cette affaire. Il semblerait qu’il y ait eu peu de survivants.

Comme si cela ne suffisait pas, bon nombre de ces survivants seront condamnés jusqu’à 2 et 3 ans de prison ferme pour "insubordination". Certains sortaient des camps de concentration nazis !

Source : http://endehors.org/news/a-thiaroye-en-decembre-44-la-france-massacre-des-africains-qui-avaient-combattu-pour-les-francais-2

dynamo

Nombre de messages : 87
Situation géo. : sur la plage abandonnée
Date d'inscription : 30/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

http://gifs.toutimages-bannedbygoogle.com/ Re: HONNEUR AUX TIRAILLEURS SENEGALAIS

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 16:40


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum